L’aventure du jazz, volumes 1 & 2

Il s’agit de la musique du film éponyme réalisé par Louis Panassié de 1969 à 1972. Dans la famille Panassié je ne connaissais vraiment que le père Hugues qui, comme Boris Vian, Frank Ténot et Daniel Filippacchi, avait tant fait pour le jazz. Même si un certain sectarisme lui interdisait d’apprécier tout le jazz. Son fils Louis réalisa entre 1969 et 1972 un film retraçant l’aventure du jazz il en tira à l’époque deux 30 cm. C’est leur contenu restauré qui vous est présenté là.

Et c’est fort impressionnant. Je vais peut-être en faire bondir certains mais je vais me permettre d’écrire que l’on peut rapprocher le jazz et la philosophie. Peut-être les spécialistes me comprendront-ils tout de suite… Je veux dire que si vous n’aimez pas le jazz – comme d’autres n’aiment pas la philo – vous conviendrez avec moi qu’après un ou deux morceaux il est difficile de rester insensible. Il suffit – comme avec la philo – de se laisser porter par la musique.

Parmi les interprètes figurent ici un certain Panassié Stompers dont on nous dit qu’il est composé des grands noms du jazz « classique » et les amateurs ne pourront que reconnaître, j’espère, que leur version du fameux Basin street blues est remarquable. Vous trouverez aussi le lien entre blues et jazz avec Memphis Slim, Willie « The Lion » Smith, Sister Rosetta Tharpe et John Lee Hooker.

Pour goûter/entendre, à mon sens, l’unité et les deux aspects du jazz, je vous recommande d’écouter Basin Street Blues puis de passer à Caravan ou Tea for Two et de passer à Tin roof blues et de recommencer au moins deux fois…

Pour le reste, faites selon votre humeur.

Un coffret indispensable. Bonnes écoutes.

 

  • L’aventure du jazz, volumes 1 & 2
  • 2 CDs
  • Editeur : Frémeaux & Associés

 

www.fremeaux.com

L'aventure du jazz, volumes 1 & 2
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.