Une lame de lumière

Une lame de lumière

Peut-être avez-vous vu sur vos petits écrans un ou plusieurs épisodes de la série « Montalbano » ? Si ce n’est pas le cas, faites un effort, vous ne serez pas déçu. L’enquête dont il est question ici a été publiée en Italie en 2012… C’est peut-être pour cela que l’épisode dans lequel Catarella, le planton un peu simplet (?!) plein de bonne volonté mais qui comprend souvent à l’envers, « joue » avec la porte nous semblera déjà vu – dans un épisode.

Rappel : Montalbano est d’abord un bon vivant, sensuel et gastronome ou gourmand-gourmet, patient et souvent un peu rusé. Là, en plus d’avoir affaire à Catarella, il doit régler une histoire de vol dont le lecteur comprendra vite le dénouement, mais surtout jouer intelligemment avec les services qui s’occupent de l’immigration clandestine à propos de deux Tunisiens qui feraient du trafic d’armes. Et pour corser le tout, si l’on peut dire, Livia sa vieille compagne se sent malade et il pense au fils qu’il n’a pas adopté alors qu’il aurait pu. De plus il est tombé amoureux…

Je n’en dirai pas plus. Il faut vous laisser découvrir par vous-même ce que vous aviez insidieusement compris et senti mais que les extravagances linguistiques que le traducteur a fort justement conservées – et adaptées – et qui donnent du sel iodé au récit font régulièrement oublier, comme on les oublie elles-mêmes de temps à autre…

Un vrai plaisir de littérature tout court…

Bonne lecture.

Une lame de lumière
Auteur : Andrea Camilleri
Editeur : Fleuve
Collection : Fleuve noir

www.fleuvenoir.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.