La Règle de saint Benoît

La Règle de saint Benoît

Avec pour sous-titre : Chemin de vie pour les laïcs. Les deux éléments du titre se distinguent par la taille et la couleur de leurs caractères mais il me semble que l’on peut les lire d’un seul tenant…

D’abord Saint Benoît de Nursie fonde l’ordre des Bénédictins et rédige une Règle… Celle-ci est reprise, commentée et codifiée par Saint Benoît d’Aniane (Hérault, France). Mais la Règle prend toute sa mesure à partir du moment où quelques moines qui considèrent que l’on n’y respecte pas assez la Règle quittent l’abbaye de Molesme pour fonder à Cîteaux l’ordre des cisterciens. L’auteur fait une véritable analyse du texte, une sorte de mise à plat pour en dégager l’essentiel et constater que la Règle est susceptible d’évoluer. Qu’elle tente de concilier à l’intérieur du monastère le collectif et la part de chacun. La Règle fait se distinguer les moines de Cîteaux des autres moines, elle est basée sur l’Évangile et les moines ne réclament rien pour eux-mêmes dans ce qui vient de l’extérieur. Ils se chargent de répartir les dons. Pour ce qui les concerne, ils vivent du travail des champs… La Règle de Saint Benoît pourrait se résumer à instaurer des modes de fonctionnement et de vie dans un monastère. Mais une vie dans le Christ, et s’ouvrant au monde… aux laïcs, aux convers… Dans la deuxième partie du livre, Pierre Alban Delannoy, après avoir signalé que le rapprochement entre les laïcs et la Règle – voir son sous-titre – a donné lieu à des séminaires, montre à travers une expérience, l’Atelier de La Grange, comment la règle s’adapte – le mot n’est peut-être pas très heureux mais il rend bien compte – à notre époque à partir du moment où on la fait sienne dans la foi. Vous avez compris ? Peut-être que ce qui précède manque de clarté… vous avez au moins compris la nécessité de lire ce livre… pour se faire une idée plus précise que celle que j’ai essayé de donner.

Une lecture à faire l’esprit serein et sans risque d’être interrompu, si possible.

PS : On notera enfin que Pierre Alban Delannoy a étudié sérieusement le Maus d’Art Spiegelman dont je ne saurai trop recommander la lecture.

La Règle de saint Benoît
Auteur : Pierre Alban Delannoy
Editeur : Albin Michel

www.albin-michel.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.