Le Dr Kujô est un chirurgien dont le talent lui a valu le surnom de « Main d’Horus ». Pour lui, il n’y a rien de plus précieux que la vie de ses patients, peu importe les règlements, les contraintes du monde académique ou la célébrité de ceux qui passent entre ses mains. De quoi donner des sueurs froides aux administrateurs de l’hôpital dans lequel il travaille et s’attirer le respect de ses internes, malgré un goût douteux pour la gent féminine et un certain penchant pour l’arrogance.

Le style de cette nouvelle série médicale n’est pas sans rappeler « Team Medical Dragon », les deux manga ayant en commun un enfant terrible de la médecine comme personnage principal. Toutefois, dans « la Main d’Horus », les interventions chirurgicales se suivent sans véritable liant et, à part montrer à quel point Kujô est génial, intègre malgré ses défauts et hyper doué, on voit mal où Tatsuya Seki veut en venir. Qu’essaie-t-il de nous démontrer en suivant ce médecin au talent hors du commun ? Aucune idée, tout du moins à la lecture de ce premier tome…

Au point de vue graphique, les choses sont un peu plus claires : le mangaka dispose d’un trait sûr et précis, parvenant à mettre en avant son personnage principal au talent divin. Cela suffira peut-être pour contenter certains, en mal de séries médicales dignes de ce nom…

manga_la.main.d'horus.1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.