Jacques Vergès, l'ultime plaidoyer

Jacques Vergès, l’ultime plaidoyer

Le nom seul de cet avocat et la photo illustrant la couverture devraient seuls vous inciter à la lecture de ce livre. Pourquoi ? D’abord à cause du regard et du sourire malicieux de l’individu qui respire manifestement l’intelligence – et vous savez combien il est réjouissant et positif de se confronter à l’intelligence – et ensuite parce que certaines de ses fréquentations sulfureuses le rendent passionnant. Enfin il ressort de cette lecture qu’il s’agit d’un homme cultivé et modeste.

Bien sûr on aura plus facilement retenu de lui le portrait que les médias ont donné. Celui du défenseur des militants du FLN, de Carlos, de Klaus Barbie, toujours plus ou moins présenté à charge, tant on comprend mal que ces personnes aient pu faire autant de mal. Jacques Vergès n’excuse pas ceux qu’il défend, il prétend chercher à les comprendre, à s’expliquer leurs actes. On veillera à repérer chez les victimes et leurs proches ce même désir de compréhension qui fait partie du deuil. Et il précise, répète, entre deux éléments biographiques que pour lui le « crime » hominise l’homme. Le rend humain. Pour le reste on lui doit d’avoir opposé au système judiciaire psychorigide et sectaire une façon de traiter les accusés moins offensante pour eux et pour « nous ». Tout simplement en démontrant qu’en matière de responsabilité criminelle ceux qui cherchaient à condamner étaient aussi condamnables. L’individu était passionnant et avaient des choses à dire. Les entretiens mettent en évidence une personne de qualité mais pour ma part je reprocherai à celui qui les mène d’être un peu trop laudateur. Je n’ai rien contre l’admiration mais certains passages relèvent parfois de l’idolâtrie et l’on aurait apprécié un peu d’esprit critique ne serait-ce que pour avoir le plaisir d’une ou deux réponses cinglantes de Maître Vergès. Dans le genre de celles où il parle du « chef de l’État » en tant que personnage.

Un livre qui donne à penser.

Bonne lecture.

Jacques Vergès, l’ultime plaidoyer
Auteur : François Dessy
Editeur : L’Aube

http://editionsdelaube.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.