Frères de terroirs

Frères de terroirs

Un bandeau avec la photo des deux auteurs porte la mention « Une année de rencontres gourmandes en BD avec Yves Camdeborde », vous devriez donc ranger ce livre au rayon BD – son format s’y prête.

Pour ma part je le classerais plutôt du côté de la cuisine et pas trop loin de ce qui se sort pour les apéritifs dinatoires. Vous voyez ces sortes de repas où l’on n’a pas vraiment de table, où l’on mange debout en parlant. Je pourrais aussi vous renvoyer à ces repas conviviaux qui terminent les reportages télé-culinaires de Julie Andrieux.

Sur la photo, le dessinateur est à droite et il est facile de reconnaître à gauche le chef qui figure dans l’illustration de couverture. J’oubliais, une petite étiquette en couverture indique Hiver & Printemps on supposera donc un volume à suivre : été, automne…

En sous-titre on peut lire ce qui justifie ma proposition de rangement : « Carnet de croqueurs ». Vous avez compris que ce qui compte c’est le S. Car même s’il s’agit de croquer sur le vif les personnages qui participent à ces rencontres, c’est aussi de bonne « bouffe » qu’il s’agit. Les croqués sont des croqueurs. Et pas n’importe lesquels, ce sont d’abord des « amis » – de ceux auxquels on peut faire des blagues – ensuite des « fines gueules » selon l’expression consacrée. Des gens qui prennent le temps de vivre, de savourer les produits que d’autres – ceux qui fournissent le restaurant d’Yves Camdeborde et sont remerciés en fin de volume – cultivent avec soin.

Dans le premier épisode « La truffe à Gramenon » nous faisons la connaissance de la joyeuse équipe qui se montre bien potache, et puis il est question de pâté en croûte qui gagne en saveur entre la province et Paris (?!), de vin de terroir et de truffe avec une dame gratteuse au chien à l’étrange comportement. Deux recettes ponctuent l’épisode. Il n’y a qu’à savourer… Pour les autres épisodes je vous laisse découvrir mais vous y trouverez la même « culture », celle des hommes qui vivent au rythme des saisons, de la nature. Des hommes libres ! (on notera qu’un épisode se déroule à la maison d’arrêt d’Angoulême et s’intitule « S’évader par la cuisine »).

PS: on peut prolonger la lecture sur internet par le biais d’une appli, voir page 2.

Bon appétit.

Frères de terroirs
Auteurs : Jacques Ferrandez & Yves Camdeborde
Editeur : Rue de Sèvres

https://www.facebook.com/ruedesevresBD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.