France abandonnée

Vous les connaissez : Sylvain c’est le photographe, David le raconteur. Ils poursuivent leur exploration des constructions humaines laissées à l’abandon. On se réjouira ici de ce que certaines soient en cours de revalorisation ou pas loin de l’être. Vingt-quatre lieux sont présentés ici et je dirai qu’ils représentent l’évolution de notre société… Sept sanatoriums montrent leur vide et le fait que la maladie qui les a fait bâtir n’est plus regardée ni traitée de la même façon qu’auparavant, mais attention il semble qu’elle revienne. Cinq lieux ensuite nous proposent de réfléchir d’une certaine façon à la mondialisation, ils montrent ce qui subsiste de l’exploitation du charbon et des acieries ou du « bureau » d’un des maîtres des forges. Les autres sites renvoient à l’histoire des hommes tout court (châteaux oubliés).

Je vais vous parler de quelques pages, mais comme ce sont des pages avec photo vous n’y verrez pas de numéro. Rassurez-vous, je les ai choisies aisément repérables… Page 16 en faisant attention on peut voir des personnages… Pages 30 & 31 on imaginera les robes à crinolines et les habits virevoltant entre les colonnes… Page 55 on se demandera, vu son état, si le verre a été posé par le photographe ou oublié par le pianiste…

Ces lieux sont déserts et, si le retour des humains est annoncé pour bientôt pour certains, l’absence de l’homme est accentuée par l’état de délabrement. On ne peut pour l’instant n’y voir que des fantômes ou des ouvriers à venir.

Il me semble que les images de Sylvain Margaine participent d’une désincarnation de notre monde, de notre époque… Et les précisions de David Margaine concernant par exemple « la destruction » d’un des lieux posent question…

Un livre à offrir pour donner des idées quant à de potentielles actions vis-à-vis du patrimoine humain.

Bonne lecture.

France abandonnée
Photos : Sylvain Margaine
Textes : David Margaine
Editeur : JonGlez

www.editionsjonglez.com

France abandonnée
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.