Fallen Angel

Chute d’un ange en français, le titre anglais pourrait rappeler à certains les années cinquante quand par exemple Boris Vian traduisait Vernon Sullivan parce qu’il fallait faire « anglo-saxon »…

Nous sommes en France et Lucie Fersen est revenue des USA pour conduire son fameux « Fersen Orchestra » le soir du réveillon de Noël pour une « générale de presse ». Sibylle Goldstein rédactrice à France Hebdo est chargée de rendre compte. Et elle assiste à la tentative d’assassinat de Lucie. Elle est donc chargée de couvrir l’affaire. Heureusement pour elle c’est son amie Anouck – camarade de fac – qui, côté police, est chargée de l’affaire. Sibylle a donc la primeur des informations. Nous sommes entre beaux quartiers de Paris et chambre d’étudiant. Et, dans les beaux quartiers, quel type d’histoire vit-on ? Mais des histoires de famille voyons ! On se déchire avec délicatesse comme dans le milieu artistique, non ?

Connaissez-vous Jérôme K. Jérôme Bloche dessiné par Alain Dodier ? Un détective privé un peu maladroit dont les enquêtes ont un côté gentillet. C’est à lui que Sibylle Goldstein peut faire penser. Je ne vous en dirai pas plus, je ne voudrais pas que l’on me reproche de vous dévoiler trop de choses.

Sachez seulement que c’est plaisant à lire parce que c’est écrit dans une langue fluide et agréable. On sent que Stéphanie Janicot maîtrise l’art de raconter des histoires. Et qu’avec ce roman elle s’est fait plaisir, s’est détendue. Vous avez compris que ce roman fera une excellente lecture de vacances. Ou alors réservez-le pour les éventuels week-ends pluvieux qui viennent perturber le mois de juin.

Une lecture saine et bienfaisante qui vous redonnera le sourire.

Fallen Angel
Auteure : Stéphanie Janicot
Editeur : Albin Michel

www.albin-michel.fr

Fallen Angel
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.