Avec une préface de Robert Maggiori pour un recueil des chroniques que l’auteure a publiées dans le journal Libération. Remarque : il est difficile de republier des chroniques qui sont presque étymologiquement dans l’air du temps de leur rédaction… Ce que j’écris aujourd’hui sera-t-il lisible dans deux ans ? Là, la réponse est oui et pour une raison simple. L’auteure est psychanalyste et philosophe, on peut donc imaginer que sa réflexion dépasse les limites temporelles de la rédaction.

Nous sommes en présence d’un de ces livres qui « résument » nos sociétés en (nous) posant des questions. Des livres qui soulèvent les lièvres qu’obnubilés par nos émotions nous ne voyons plus courir devant ou derrière ceux qui nous parlent du haut de nos écrans. Et s’il nous arrive par hasard d’être touché par la grâce d’un moment de lucidité nous n’avons pas toujours les mots, le recul pour poser les bonnes questions. Anne Dufourmantelle, dont on regrettera qu’un décès accidentel nous prive de sa lucidité, fait un travail de journaliste. Elle fait passer l’information au crible de son double savoir et nous propose les questions qu’elle se pose.

J’ai noté deux idées importantes. La première n’est pas nouvelle mais il me semble qu’il serait bon de l’avoir en permanence à l’esprit : l’écran montre et cache en même temps, il est et fait écran en même temps, un peu comme l’arbre qui cache la forêt. La deuxième, je l’ai trouvée dans le reproche que nous adresse l’auteure : d’avoir « un goût obscène pour le secret dévoilé »… Il suffit de regarder ce que cela inspire à la presse…

Enfin s’il vous arrivait de trouver que des chroniques concernent trop la France – élection présidentielle de 2017 –  demandez-vous si ce qui en est dit ne trouve pas d’écho dans beaucoup d’élections.

A lire lentement, plus pour s’approprier que pour savourer. On apprécie après lecture.

Chroniques
Auteure : Anne Dufourmantelle
Editeur : Rivages
Collection : Bibliothèque Rivages

www.payot-rivages.net

Chroniques
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.