Chaque mot est un oiseau à qui l’on apprend à chanter

Disons-le tout de suite : la couverture est d’une tristesse rare. Blanche, bleue et jaune. Le nom de l’auteur, prénom Daniel lettres très fines blanches, nom Tammet lettrage différent en jaune avec en-dessous en noir sur fond jaune la mention « L’auteur de Je suis né un jour bleu« . Le titre un peu long : chaque en blanc, mot en jaune, est un en blanc, oiseau en jaune, à qui l’on apprend à en blanc, chanter en jaune. Avec une silhouette jaune d’oiseau sur le D de apprend et la silhouette jaune d’une main devant le A de apprend. J’insiste pour deux raisons : d’une part je n’ai pas lu Je suis né un jour bleu et cela ne me touche pas et d’autre part cela nuit à l’intérêt pour un contenu passionnant qui ne peut laisser indifférent.

Je voulais commencer par vous parler d’un film de Jim Jarmush, Dead Man, avec Johnny Depp dans le rôle de William Blake. En lisant la présentation de l’auteur en quatrième de couverture vous comprendrez peut-être pourquoi. En fait, dans le film, William Blake est un comptable mais ce fut aussi un peintre et poète anglais bien connu… Or Daniel Tammet fut un enfant autiste qui lisait en chiffres… Là il nous offre une belle réflexion sur le langage et son rapport à la réalité. La première idée qui vient à l’esprit en le lisant est que, quelle que soit la langue pour l’apprendre, il convient de la confronter aux sens. Je dirais qu’il faut la ramener à son origine, à ce qui a donné naissance aux mots, et il faut que cet apprentissage soit ludique – j’ajoute comme devrait l’être tout apprentissage.

Je vous invite à lire très attentivement le chapitre 11 qui est à la fois un fort bel exercice de style comme disait Raymond Queneau, un vibrant hommage à l’auteur de La vie mode d’emploi et une présentation de cet Ouvroir de Littérature Potentielle qui a accueilli quelques romanciers talentueux…

A lire pour se détendre et apprécier le langage.

Chaque mot est un oiseau à qui l’on apprend à chanter
Auteur : Daniel Tammet
Editeur : J’ai Lu

www.jailu.com

Chaque mot est un oiseau à qui l'on apprend à chanter
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.