J’ai découvert ce livre par le plus grand des hasards chez un ami journaliste qui en avait interviewé l’auteure pour un magazine. L’idée en est doublement séduisante. Vous êtes Franco-Suisse ou Suisso-Français comme vous voulez et vous rendez compte soudain que, plongé dans votre travail et votre quotidien, vous avez perdu les Français de vue. Que sont-ils devenus ? Comment aller à leur rencontre ? C’est plus facile maintenant que l’autostop est organisé… (Entre nous, le concept n’est pas nouveau, je l’ai pratiqué au milieu des années 70 où des étudiants m’étaient en relation transporteurs et transportés). Et pour moi chroniqueur : comment l’auteure a-t-elle perçu les Français ? On notera qu’elle ne se présente pas pour voyager en tant que journaliste elle ne parle que « photographie ». Et son portrait de la France est moins anecdotique qu’il y paraît. En effet la forme pourrait se prêter à une suite de portraits, plus ou moins caricaturaux, à chaque pilote et chaque co-voyageur sa singularité. Mais l’auteure les intègre à sa réflexion, à son paysage personnel. En bref, au lieu d’en faire des mini reportages elle en fait des gens. Le titre prend ainsi toute sa force et le sous-titre me semble justifié « Un road trip de Caroline Stevan ».

Je vous sens impatient de lire la conclusion… A la fin l’auteure qui a retrouvé sa famille et bouclé ses deux voyages avoue : « Je me sens comme l’enfant qui aurait choisi la garde d’un parent uniquement par commodité. Mais qui se réjouit de chaque droit de visite à l’autre, comme autant de promesses. »

Bonne lecture.

BlaBlaCar, La France et moi
Auteure : Caroline Stevan
Editeur : Helvetiq

www.helvetiq.ch

BlaBlaCar, La France et moi
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.