Americans sing Latin America (1935-1961)

Je ne sais combien d’entre vous, chers lecteurs, écoutaient de la musique en 1961 mais je suis certain que quelques titres proposés ici ne sont pas inconnus de vous. Et si vous ne connaissez pas Slim & Slam ou Mel Tormé, vous devez bien avoir entendu parler de Nat King Cole, Harry Belafonte, Louis Armstrong, Connie Francis ou Chuck Berry et je ne parle pas de Robert Mitchum… ou de Frank Sinatra.

On peut se poser la question : qu’est-ce qui peut bien pousser un chanteur qui dispose d’un large public, de par sa langue, a enregistrer des succès latino-américains dans une langue qui n’est pas la sienne ? La réponse me semble autant brutale que professionnelle : conquérir un nouveau public et éventuellement supplanter les interprètes originaux.

Un des premiers intérêts de cette anthologie est de présenter un même morceau (Brazil / Frenesi / Perfidia) interprété par plusieurs chanteurs. On notera une chanson en français par Harry Belafonte et sa version vocalisée de Cu cu ru cu cu Paloma. Pour ce qui est de Robert Mitchum que l’on pouvait ne pas s’attendre à trouver là, le petit livret explicatif précise que lorsqu’il devait chanter dans un film il n’était pas doublé. Les prestations proposées ici dont une Mathilda, Mathilda n’ont rien de déshonorant, bien au contraire. Il fait même partie de ceux qui s’approprient les rythmes latinos sans les dénaturer. On appréciera le Tico Tico des Andrews Sisters.

Un conseil : faites-vous deux à trois écoutes des trois CDs pour repérer les chansons et les interprétations qui vous plaisent et programmez-les à la suite… Il me semble que cela s’écoute sans lasser.

Bon choix.

 

  • Americans sing Latin America (1935-1961)
  • 3 CDs
  • Editeur : Frémeaux & Associés

 

www.fremeaux.com

Americans sing Latin America (1935-1961)
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.