Ainsi résonne l’écho infini des montagnes

Ainsi résonne l’écho infini des montagnes

Automne 1952, Shadbagh, petit village d’Afghanistan. Abdullah accompagne sa petite sœur Pari et son père Saboor à Kaboul. Leur père, croient-ils, a trouvé du travail là-bas, grâce à Nabi, leur oncle qui travaille chez les Wahdati, riches propriétaires citadins. Arrivés sur place, Abdullah comprend que de job il n’y a point. Leur père a vendu Pari aux Wahdati…

Et ce n’est que le début de cette bouleversante histoire qui arrive sans doute quotidiennement dans des pays pauvres. Les paysans ne s’en sortent pas et n’ont d’autres choix que de vendre leurs enfants et les séparer. Et peu importe l’amour que se portent ces frères et sœurs. Ici Pari, trois ans, et Abdullah, dix ans, ont sept ans d’écart mais le grand frère a pris la relève de leur mère, morte en couche à la naissance de petite sœur.

Cette adoption par les Wahdati va évidemment transformer les membres de la famille. On suivra d’ailleurs leur évolution ainsi que tous les personnages qui gravitent autour d’eux comme leurs descendants, les voisins, les médecins envoyés au plus fort du conflit afghan, qui tous auront un rôle à jouer dans les retrouvailles – pas si attendues que cela – du frère et de la sœur… La fin n’est vraiment pas conventionnelle ce qui rend le plaisir encore meilleur, si cela était possible. Les personnages sont tous si vivants – Pari surtout – qu’on les suit dans leur vie quotidienne avec un grand plaisir

L’auteur décrit tous les personnages avec une grande humanité, tout en étant sans complaisance avec les riches, Afghans ou non, qui adoptent les enfants ou non, qui cependant imposent leurs caprices aux plus faibles. Tout est bien décrit, des sentiments et troubles de chacun à la guerre d’Afghanistan. Le tout en laissant poindre une savante dose d’humour. Le message est en revanche très clair : quel que soit notre âge, les événements de notre vie nous marquent à jamais.

Une très belle tranche de vie qu’on est déçu de quitter. A mettre entre toutes les mains.

Ainsi résonne l’écho infini des montagnes
Auteur : Khaled Hosseini
Editeur : 10-18

www.10-18.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.