Une mère à la maison

Une mère à la maison

Un titre de la collection Premiers Romans, un titre de la série « La famille trop d’filles », le sixième. Attention ! ne riez pas. Madame Arthur, Ariane, qui est la maman de six filles et d’un garçon est journaliste – grand reporter – pour une chaîne de télévision est en reportage en Syrie. Lors d’un direct à la télé, elle reçoit une balle et tombe dans un ravin. Toute la famille de s’affoler, voisins et grands-parents d’intervenir jusqu’au retour du père. Heureusement la blessure n’est pas trop grave et Ariane est rapatriée en France et soignée dans un hôpital parisien. Et elle rentre à la maison mais elle est incapable de se débrouiller seule… Et la torture commence pour toute la petite famille que la tyrannie et les exigences de la mère viennent perturber. Ariane veut tout régenter sans tenir compte de l’existence des unes et des autres… Elle provoque même un clash très sérieux avec sa fille aînée qu’elle veut priver de soirée pyjama chez une copine sous prétexte qu’elle ne lui a pas demandé la permission. Mais la grand-mère veille et remet un peu sa fille à sa place. Puis elle guérit et peut reprendre son travail et repartir…

On est prié pour cette série de ne pas trop s’attacher à un réalisme poussiéreux (?!), ne pas trop s’inquiéter de ce que Madame Arthur, Ariane, grand reporter n’ait pas plus de jugeote que cela quant à l’éducation de ses enfants… On aimerait d’ailleurs bien savoir où elle a trouvé le temps de les faire. Ce qui compte bien sûr c’est l’émotion, l’affectif. Le lecteur ému une fois le livre refermé saura bien tout seul retrouver le chemin de la réalité.

Bonne lecture.

La famille trop d’filles
Une mère à la maison
Auteurs : Susie Morgenstern & Clotka
Editeur : Nathan

www.nathan.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.