Pandémonium - extrait

Pandémonium – extrait

Au départ il y a des êtres supérieurs qui déchaînent sur Terre des catastrophes naturelles. La légende raconte également qu’ils auraient élu domicile dans un village où nul n’ose s’aventurer. C’est pourtant là que Zipher décide de se rendre, suite au décès de sa bien-aimée et ce, afin de la ressusciter. Car le village des déformés a pour réputation d’être un lieu ou la magie règne. Tout ne va pas se dérouler comme prévu et notre héros va trouver beaucoup plus que ce qu’il était venu chercher au début de sa mission.

Ce Pandémonium est un véritable conte. Le lecteur est vite sous le charme du scénario mais aussi du dessin faussement naïf de Sho Shibamoto. Il y a une sorte de tendresse qui ne laisse pas indifférent. Nous sommes tellement pris dans cette histoire que l’on ne voit pas certains rebondissements venir. Le seul petit bémol est que les deux tomes se lisent trop vite. Pour les personnes qui sont anti-manga, ces deux volumes sont faits pour vous car non seulement le dessin est proche de la BD classique, mais il est également entièrement mis en couleur. De plus, ils se lisent dans le sens normal d’une bande dessinée franco-belge. Cette série est à posséder absolument dans votre bédéthèque, que vous soyez ou non fan de mangas.

Pandémonium t.1 et 2
Série terminée
Dessinateur et scénariste : Sho Shibamoto
Éditeur : Ki-oon
Collection : Latitudes

http://www.ki-oon.com/mangas/tomes-698-pandemonium-latitudes.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.