Oiseau de nuit

Après La fille sous la glace, on se réjouissait d’un deuxième roman. Avec celui-ci, on reste dans la veine d’un écrivain à gros succès tant le thriller psychologique est à nouveau captivant.

Une scène de crime abominable avec un médecin nu sur son lit, asphyxié par un sachet plastique, les poignets entravés. Un crime sexuel ? La victime est séparée, père d’un enfant, mais il reçoit fréquemment des jeunes hommes pour une heure ou deux. On trouve des traces de stupéfiant à haute dose dans le sang. On soupçonne rapidement son beau-frère, avec lequel il avait des très mauvais rapports, mais la piste d’avère rapidement être un cul de sac.

Peu après, une deuxième scène de crime, un journaliste assassiné dans les mêmes conditions. On se retrouve donc avec un serial killer très malin qui ne laisse aucun indice et qui semble être à même de pénétrer dans les habitations sans laisser de trace.

La troisième victime est un écrivain à succès, mais également le petit ami d’Isaac, le médecin légiste et très bon ami de la DCI Erika Foster, en charge des premiers meurtres. Malheureusement on trouve des traces du passage d’Isaac sur la scène de crime ce qui va conduire rapidement à son inculpation et la DCI Foster déchargée du dossier du fait de sa proximité avec le suspect.

Tous ces meurtres semblent n’avoir aucun rapport les uns avec les autres.

Erika s’est toujours comportée comme un électron libre, suivant principalement son instinct de fin limier et trouvant toujours moyen de poursuivre ses investigations en solitaire ou avec la complicité de ses collègues.

Une enquête pleine de rebondissements, à l’issue improbable, mais rondement menée de front ou en sous-main.

Oiseau de nuit
Auteur : Robert Bryndza
Editeur : Belfond
Collection : Belfond Noir

www.belfond-noir.fr

Oiseau de nuit
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.