Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

maxresdefault

Abe essaye de s’enfuir de Rupture Farm, mais motus et bouche cousue…


Oddworld: New n’ Tasty! est un remake de Oddworld: Abe’s Oddysee sortit en 1997 sur Playstation et PC. Comme promis, Just Add Water, le développeur, sort la version Wii U de son ramake. Le jeu consiste en un jeu de plateformes / puzzle game où la réflexion, la précision et la discrétion sont mis à rude épreuve. Just Add Water ne s’est pas limiter à remettre à jour les textures du jeu, mais a procédé à une refonte complète du titre tout en gardant sa base et son originalité. Les graphismes, les effets sonores, les musiques, les voix, tout a été remastérisé pour atteindre les standards de qualité d’aujourd’hui. D’origine, Oddworld est un 2D dans lequel on traverse des pièces afin d’accéder aux suivantes. Dans New n’ Tasty! Les niveaux ont été modélisés en 3D et ils ont fusionné pour donner un monde plus connecté et fluide dans lequel Abe navigue toujours sur le même plan.

Bienvenue à Oddworld, un univers très particulier où les créatures les plus bizarres se côtoient et s’entre-tuent. Un monde rempli d’humour et sans merci dans lequel la fin justifie les moyens. C’est là que vie Abe, le Mudokon, et ses semblables. Abe travaille à Rupture Farm, une usine alimentaire tenue par les Glukkons, qui transforme la viande des créatures d’Oddworld en délicieuses tartes. Malheureusement, les profits des Glukkons diminuent et des décisions doivent être prises. Un nouveau produit est présenté au conseil: le Mudokon en stick. Abe assiste à la présentation sans le vouloir. Effrayé par ce nouveau produit, Abe décide de s’enfuir de l’usine. Dans sa fuite, il rencontrera d’autres Mudokons qui travaillent dans la fabrique. C’est à Abe de décider s’il va les aider à s’échapper ou non. L’avenir d’Abe en dépend.

New ‘n’ Tasty! est un jeu atypique. Abe est capable de parler aux autres Mudokons et leur donner des ordres rudimentaires, comme le suivre. Un système de commandes par boutons sur la manette permet à Abe de communiquer, siffler et même péter. Les Mudokons suivront aveuglément les ordres d’Abe. Cela permet de les sauver en les amenant prudemment à des portails ou, au contraire, de les envoyer directement à la mort dans des pièges mortels comme des mines, des trous, des déchiqueteuses, des animaux sauvages, ou des gardiens armés, afin d’expérimenter les possibilités qu’offre le jeu. Abe a aussi la faculté de pouvoir prendre possession des gardiens et ainsi naviguer plus aisément parmi les autres gardiens et les chiens de garde, ouvrir des portes et surtout les supprimer malicieusement l’un après l’autre. Le reste du gamplay consiste à se frayer un chemin en évitant les obstacles mortels. Précision est la règle d’or. Abe peut marcher, courir, grimper et sauter, mais attention à l’inertie du personnage. Un faux pas et c’est la mort. Les commandes sont assez rigides et peu permissives, même s’il y a beaucoup d’amélioration par rapport à l’ancienne version. On meurt assez souvent et bêtement et ça a tendance à énerver lorsque le dernier checkpoint est loin. C’est du « Die & Retry » pur et dur. Heureusement, un système de quicksave a été instauré. Une petite pression sur le bouton « – » sauvegarde l’état actuel du jeu et un long clique recharge se dernier. Attention à ne pas se tromper. Il y donc 2 systèmes de sauvegarde: un quicksave et une sauvegarde automatique de progression. Impossible de faire plusieurs points de sauvegardes durant l’aventure. En cas d’erreur, comme trop de pertes de Mudokons, il faut recharger le chapitre entier qui sera réinitialisé, puis continuer l’aventure. Il y a 299 Mudokons à sauver tout au long de l’aventure. Cela peut paraître énorme mais les Mudokons sont souvent par groupe de 5-6 voire plus. La plus grosse partie de Mudokons à sauver se trouve dans la première partie du jeu dans laquelle il faudra vraiment fouiner dans tous les coins et recoins des zones pour les trouver. Les puzzles sont rarement très compliqués. Il faut souvent actionner un levier dans le bon ordre, se débarrasser des gardes en évitant les portes électrifiées et les trous mortelles. Mais de petites subtilités s’ajoutent au fil du jeu comme les grenades qui permettent de détruire les systèmes anti-possession, les animaux sauvages ou siffler de courtes mélodies. Quelques petites améliorations ont été ajoutées au titre. Rien de très flamboyant, mais tout de même bienvenue. Il est dorénavant possible de se déplacer lentement accroupi. Cela facilite grandement la désamorce des mines très sensibles. Un mode « 2 joueurs » est disponible. Chaque joueur joue alternativement à chaque fois que l’autre meurt. Il est possible d’aller revoir les cinématiques déjà visionnées.

Cette nouvelle mouture sur Wii U est décevante graphiquement. Le jeu tourne dans une résolution basse qui passe moyennement à l’écran. Mieux vaut regarder l’écran du Wii U gamepad. L’aliasing est très prononcé et donne un rendu un peu bâclé pas très agréable. Même les cinématiques on l’air d’avoir été mal compressées. C’est vraiment dommage. Sinon pour le reste c’est identique aux autres versions déjà sorties. Les environnements sont magnifiques, Oddworld et Rupture Farm sont plus vivant que jamais. Tout y est bien retranscrit, grâce aux effets de lumière qui donnent des ambiances de fous. Les arrière-plans sont souvent splendides, surtout à l’extérieur de Rupture Farm. Les animations sont très bien faites et les characters design sont tout simplement géniaux. L’ambiance de l’univers tranche d’un extrême à l’autre en passant de la méga industrialisation dure, oppressante et tyrannique à la nature sauvage, ou les êtres sont libres et spirituels, mais cruel parfois aussi. Oddworld se voudrait presque porteur d’un message nous mettant en garde contre la surconsommation et l’écologie.

Oddworld: New ‘n’ Tasty! est une aventure particulière et originale qu’il faut essayer au moins une fois. C’est un jeu de plateformes / puzzle game mêlant réflexion, précision et discrétion. On aime ou on n’aime pas. Son rythme un peu lent permet de bien rentrer dans son univers atypique. L’histoire est très bien écrite et réalisée avec beaucoup d’humour. On notera cependant la perte de la version française qui était très bien faite à l’époque. Cette version Wii U est décevante sur plusieurs points. Il n’y a aucune différenciation ou ajout entre cette version et les autres. C’est exactement le même jeu, mais en moins bien. Il n’y a aucune prise en compte du Wii U gamepad. L’écran ne sert à rien sauf à afficher le jeu. En plus, graphiquement, c’est cette version Wii U déçoit beaucoup face à ses consœurs avec sa basse résolution et beaucoup d’aliasing. D’ailleurs, Il est préférable de jouer sur l’écran de Wii U gamepad. C’est dommage. Sinon, la direction artistique reste bonne. Il y a une nette amélioration de la version de 1997. Les décors, autrefois, artistiquement superbe ont été grandement améliorés avec les outils d’aujourd’hui. Les transitions entre les niveaux ont été fluidifiées grâce à une refonte du level design avec une réalisation en 3D. Le jeu est assez long, dépendamment de votre vitesse à résoudre les puzzles, à chercher et sauver, ou pas, les Mudokons, etc. Il y a quelques longueurs qui se ressentent dans le jeu comme les défis des temples qui n’en finissent jamais. Just Add Water nous propose ce remake dans lequel, les développeurs ont mis leurs talents pour nous donner ou redonner envie de jouer à un titre qui a déjà 19 ans. Ils ont réussi à trouver le juste-milieu pour garder le jeu de base intacte et améliorer tout le reste. Espérons que le jeu se vende bien, car il le mérite, et que les développeurs perçoivent suffisamment de fonds pour lancer le remake du deux: Abe’s Exoddus.

Les +

  • L’univers d’Oddworld
  • La direction artistique
  • L’humour
  • Des puzzles mélangeant réflexion et précision

Les +

  • Quelques longueurs
  • Un rythme parfois lent
  • La résolution du jeu sur Wii U
  • Pas de fonctionnalités propres à la Wii U

 

Oddworld: New 'n' Tasty! - Wii U
3.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.