L’homme qui croyait peindre des paysages

Avec en sous-titre Essai et une préface de Stéphane Allix. Vous avez deviné que Stéphane Allix est apparenté à Jean-Pierre. C’est son fils et il est écrivain et reporter.

En principe un « essai » est une réflexion qui vise à convaincre du bienfondé de ce que l’on pense. En quatrième de couverture quelques explications doivent nous inciter à lire cette : »interrogation sur le moteur de la création artistique ». Et en réalité, souvent, un essai sert à régler ses comptes avec les collègues que l’on n’aime pas. Dans ce cas, l’ouvrage est intéressant on y trouve une mauvaise foi jubilatoire fort plaisante à lire. Jean-Pierre Allix ne déroge pas à cette « loi » et sa charge contre le philosophe Jacques Derrida est assez violente. Il lui reproche de « mal écrire » sans donner le moindre exemple de ce défaut en se contentant de dire « que l’on a bien le droit de critiquer Derrida ». Il dit même que dans le livre du philosophe La vérité en peinture il est écrit « beaucoup de conneries ». Je vous invite à aller voir par vous-même ce qu’il en est précisément, il m’étonnerait que vous soyez déçu. Fort heureusement, Jean-Pierre Allix parle aussi de sa peinture. Ce que j’ai retenu de son « analyse », je le résumerai avec deux citations qu’il met lui-même en relief : « Ma dame du Lac ne fut jamais un projet. Le tableau ne procède pas d’une intention. » et « Le geste du peintre possède maintenant – mais par saccades – l’immédiateté enfantine qui fait semblant d’être une blague. » Autant je veux bien adhérer à la première idée, quoi que l’on puisse considérer que le tableau soit le résultat de l’assemblage de moments de vécus du peintre, autant et en renvoyant à Picasso il me semble que cette immédiateté enfantine est perdue très tôt par les individus… et donc « impossible » à retrouver.

Il ne vous reste plus qu’à vous laisser convaincre par le peintre qui croyait peindre des paysages…

Bonne lecture.

L’homme qui croyait peindre des paysages
Auteur : Jean-Pierre Allix
Editeur : Albin Michel

www.albin-michel.fr

L'homme qui croyait peindre des paysages
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.