L'heure présente

L’heure présente

Si vous feuilletez ce livre, ne vous inquiétez pas, malgré toutes ces pages qui montrent de la prose, il s’agit bien de poésie. Le procédé n’est pas nouveau et vous devez avoir entendu parler des « petits poèmes en prose » de Charles Baudelaire.

Comme chacun le sait, « la poésie » c’est l’art de créer des images particulières pour décrire et surtout donner à percevoir ce que l’on n’a pas l’habitude de sentir ou même de voir. L’art de dire en faisant imaginer. Peut-être vous arrivera-t-il, comme à moi, de lire les sonnets proposés ici et de vous rendre compte au bout d’un certain nombre – disons trois ou quatre – que s’ils ont bien la forme des sonnets (4,4, 3,3 vers par strophe) il leur manque quelque chose que d’aucuns considèrent comme essentiel en poésie. Et pourtant ils fonctionnent… Et je soupçonne que lus à haute voix ils produisent le même effet.

Yves Bonnefoy nous propose une réflexion sur le monde, la nature et l’homme et ses croyances et elle repose sur le langage. Je vous livre deux citations qui, à mon sens, donnent des clés pour comprendre notre rapport à ce monde. « Une définition du langage : un ici qui respire et expire l’ailleurs, méduse aux dimensions d’une mer qui serait le monde. » pourrait donner une idée de l’avant Babel, d’un monde plein. « Mais un jour, ah, qui sait pourquoi, on commença à mal prononcer une certaine lettre, ce digama, et l’évidence du monde en fut voilée. Prit fin peu à peu. » (digama est une lettre d’alphabet). Contrairement à ce que l’on pourrait croire c’est moins l’effacement de l’évidence que le « qui sait pourquoi » qui importe ici… en ne condamnant personne pour ce qui n’est pas donné comme une faute.

On aura compris j’espère que la poésie c’est aussi l’art de dépasser les images pour donner à penser. Et que les grands poètes, ceux dont on retient les images et les idées, sont ceux qui ajoutent une petite musique personnelle qui fait chanter les images et les idées. Reliez mes deux paragraphes et vous comprendrez mieux.

Bonne et très lente lecture.

L’heure présente
Auteur : Yves Bonnefoy
Editeur : Gallimard

www.gallimard.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.