Le théâtre de Jacques Serizier

Le théâtre de Jacques Serizier

Je suis presque sûr que, pour certains d’entre vous qui lisez cette chronique, si vous regardez un instant la photo de l’auteur en quatrième de couverture vous allez vous dire : »Je connais cet individu, j’ai dû le voir jouer dans un truc ! » Et je pense que vous aurez raison. Vous l’aurez sans doute vu dans un rôle secondaire ou alors dans une des tournées qu’il a faites avec ses pièces.

Dans ce recueil vous trouverez cinq pièces présentées par Nathalie Solence comme les cinq textes de théâtre achevés par Jacques Serizier dont deux joués par lui-même. Comme dit en quatrième de couverture Serizier est aussi auteur-compositeur et chanteur… Il est né à la scène au « bon » temps des Cafés Théâtres. Ces petits lieux où se produisait la nouvelle génération de chanteurs, de théâtreux.

A la lecture de ces textes dont deux en alexandrins – ceux joués par l’auteur – et surtout – pour moi – à la lecture de « L’increvable » peut-être entendrez-vous l’écho d’un certain Roland Dubillard. Au cours de la lecture de « La tournée » où un facteur se livre en vers à des confidences, à des indiscrétions aimables sur ceux et celles qu’il rencontre j’ai pensé à la photo de Jacques Tati réalisée par Doisneau (un facteur avec son vélo en pièces détachées)… Jacques Serizier fait partie de ces auteurs précieux dont la culture assure à leur production de toucher un large public. Je vais vous offrir une petite citation pour que vous puissiez vous en rendre compte.

« D’un côté il y a ce bouchon qui s’en vient
Et de l’autre, tous les rescapés, qui sont bien
Au tout début cinq cents… Mais par de prompts renforts
Ils se voient quinze cents arrivés à bon port. »

Est-ce que cela vous dit quelque chose ?

Son théâtre et ses chansons font parties du répertoire « humaniste ».

Derniers points : le livre est illustré par le dessinateur Gégé et les pièces sont préfacées par des gens de théâtre comme Claude Confortès ou Victor Haim par exemple. Il y a même une préface de Jeanne Marine pour la pièce spécialement écrite pour elle « La Nina »… Enfin il reste d’autres textes et chansons à découvrir… A consulter sans faute les pages 189 et 190.

Bonne lecture.

Le théâtre de Jacques Serizier
Auteur : Jacques Serizier
Editeur : Harmattan
Collection : Cabaret

www.editions-harmattan.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.