Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606
L'amour est une haine comme les autres
3.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

l’amour est une haine comme les autres-extrait

Vous souvenez-vous d’un sketch de Pierre Palmade qui raconte, avec l’accent marseillais façon Pagnol, une histoire sordide ? Vous rappelez-vous avoir apprécié une histoire d’une banalité consternante racontée avec tellement de talent qu’elle vous avait mis les larmes aux yeux ?

L’histoire ici ne surprendra personne, sauf ceux qui en matière de réalisme s’inquiètent des histoires qui oublient la réalité. Imaginez un jeune blanc, en 1929 en Louisiane, ami d’un jeune noir de son âge. Imaginez le jeune blanc un peu limité intellectuellement et le jeune noir, qui ne peut fréquenter l’école, très intelligent. En échange de « travail », le jeune noir va aider le blanc à faire son chemin et à devenir directeur d’usine. Une usine qui doit beaucoup aux conseils du jeune noir. Et puis la jeune femme ambitieuse du blanc vient faire un chantage sexuel au jeune noir. Vous avez vu tous les fils blancs qui cousent cette histoire ? Ils sont enduits de bons sentiments et l’on peut, bien sûr, s’en accommoder.

Dans ce cas, il me semble nécessaire d’opter pour un dessin irréprochable. Un de ces dessins « bien léché » comme on dit, un dessin soigné qui n’accroche pas l’œil avec des défauts corrigeables. Arrêtez vous un instant page 11, à l’avant-dernière case, et dites-moi si vous trouvez le jeune garçon blanc et roux qui en occupe presque le centre bien dessiné ? Pages 16 et 17, que penser des quatre visages du même garçon ? Je pourrais en citer d’autres et surtout une main noire à un endroit qui tient plus de la caricature que du dessin réaliste. Rien à reprocher en revanche à la mise en cases et en planches (sauf l’exceptionnelle et inutile fréquence de cases débordant de la planche). Je me permettrai donc d’être surpris de ce qu’aujourd’hui on laisse passer de telles maladresses « graphiques ». A croire que les auteurs se fient à l’intérêt de l’histoire (qui s’achève sur un discours célèbre de Martin Luther King) pour faire oublier aux lecteurs une certaine médiocrité du dessin.
Bonne lecture.

PS : en complément au programme, on pourra lire avec profit un petit livre de 115 pages intitulé Une colère noire (Lettre à mon fils) et signé Ta-Nehisi Coates, c’est chez J’ai Lu.

L’amour est une haine comme les autres
Récit complet
Scénariste : Stéphane Louis
Dessinateur : Lionel Marty
Éditeur : Grand Angle

http://www.angle.fr/bd-l-amour-est-une-haine-comme-les-autres-8567490.html

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.