Si vous avez repéré l’idée de ‘la grotte’ dans l’illustration de couverture vous êtes dans le livre qui fait suite, un an après, à Le livre (même auteur, même éditeur). Léa, la mère de Jules, l’héroïne, orpheline et ex-punkette, qui vient de passer une année en couple avec Gilles a besoin de prendre du recul et décide de s’octroyer un séjour d’isolement dans la maison parentale de Limes. En route pour son travail d’infographiste elle est ralentie par la police sur les lieux d’un crime où elle a vu Ambre la journaliste qui l’a aidée pour le Livre puis flashée pour excès de vitesse. De retour elle découvre une page indépendante du Livre qu’elle traduit et découvre en suivant le plan indiqué des pièces d’or de grande valeur qu’elle négocie. Lorsqu’elle veut en vendre d’autres, elle apprend que son acheteur est mort… Elle cherche à joindre Gilles mais il ne répond pas. Normal ! Jules et lui ont été kidnappés. En alternance ou presque nous suivons ce qui se passe en avril 1945 dans le dernier carré hitlérien en relation avec un banquier suisse… Il ne m’étonnerait pas que quelqu’un adapte les aventures de Léa, soit en BD, soit en dessin animé – avec une préférence pour ce dernier support. Le seul vraiment capable de rendre la vivacité de l’action et le côté spontané – irréfléchi – de Léa. Dès qu’elle trouve ce qui lui semble être la solution à son problème, et sans se préoccuper de suivre les conseils de prudence que son entourage lui prodigue, elle fonce. Et bien sûr…

Mais Léa est généreuse et maligne et sait qu’il faut se garder comme l’on dit, une poire pour la soif. Je pense que l’auteur a trouvé un personnage excellent : fougueux, futé, etc. et qu’il serait bon qu’il lui imagine d’autres aventures avec ou sans Templiers et nazis. Il n’y a pas de raisons que les lecteurs n’apprécie pas sa Lou R. Reed (R. pour rebelle).

Bonne lecture.

La page
Auteur : Christophe Meyer
Editeur : Slatkine

www.slatkine.com

La page
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.