Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

La faim et la soif

Raphaël Bertignac est un ancien journaliste d’investigation recyclé dans les nettoyages de logements après décès sanglants. Il a été célèbre, marié à une starlette qui lui a donné une fille avant de le plumer et de partir outre-Atlantique avec elle, le laissant sur le carreau.

Alors qu’il a été appelé sur les lieux d’un décès par suicide d’une jeune femme qui, avant de se taillader les veines, a d’abord cherché à s’arracher les yeux, il ne peut s’empêcher de se poser des questions. Par exemple, en fouillant dans les affaires de la victime, il est tombé sur un papier où le mot “Nosferatu” a été écrit sur toute la page.

Impossible pour lui de ne pas chercher des réponses et de fouiller.

Il va rapidement arriver à la thèse de la vente d’organes illégale, et comprendre que cette jeune femme a subi une transplantation des deux cornées. Normalement, cette greffe requière six mois d’intervalle avant la transplantation de la deuxième cornée. Mais là, elle a été simultanée et, visiblement, n’a pas été supportée.

Raphaël se trouve confronté à la théorie que, quand on reçoit l’organe d’une personne étrangère, on peut ressentir ce qu’elle ressentait de son vivant. Alors, “Nosferatu” qui ramène aux non-morts dans la culture roumaine, va forcément le guider vers ce qu’il a toujours aimé faire, investiguer.

Quelques mois auparavant, on a retrouvé le corps d’un jeune Roumain éviscéré et à moitié dévoré. Raphaël va faire le lien entre ces deux affaires et prendre la décision de se rendre là où a eu lieu la vente d’organes, soit à Prague.

Puis il va se rendre en Roumanie, là d’où vient le mal, et faire son enquête sur les anciens de la “Securitate”, l’armée personnelle de Ceausescu dont tous les membres n’ont pas raccroché, loin de là.

Il est question de ventes d’organes au noir, de cannibalisme, de tortures et de toute une faune qui vit en marge de la société. Parfois un peu glauques, les descriptions sont toujours crues et détaillées. Beaucoup de violences, physiques et psychiques, et une tranche d’histoire de la Roumanie pas si ancienne et très intéressante.

En bref, un excellent thriller bien noir.

La faim et la soif
Auteur : Mickaël Koudero
Editeur : Hugo et Cie
Collection : Hugo Thriller

www.hugoetcie.fr

La faim et la soif
5.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.