gotham central t.2 - extrait

gotham central t.2 – extrait

Si vous avez aimez et si vous aimez encore les récits d’Ed MacBain qui racontent les enquêtes et les vies menées et vécues par les inspecteurs du 87ème District ou les épisodes de la série TV : New York police blues, cette série dessinée est faite pour vous. Un premier tome déjà paru racontait les trois premières enquêtes et il en reste deux à paraitre.

Comme nous sommes à Gotham City le super-héros de référence est Batman (et le jeune Robin) et les méchants sont le Joker (la tête du personnage est en couverture et sa bouche n’est pas sans rappeler « L’homme qui rit » de Victor H.), le Pingouin avec ou sans Chapelier fou. Mais si les trois méchants interviennent le Bon, lui, n’apparaît que fugitivement et encore pas de façon vraiment probante… En fait, ce sont les inspecteurs et autres lieutenants qui résolvent les affaires et l’on sent bien qu’ils n’ont pas vraiment envie d’en appeler à Batman. Qui dit commissariat – le principal ici – dit couple ou paire d’inspecteurs avec ce que cela sous-entend de ressort dramatique. Il va de soi que ces personnes ont des vies à part entière « partagées » entre métier et vie de famille ou vie tout court. Avec au beau milieu de la ligne de partage les antagonismes et les sympathies qui se développent entre eux.

Vous avez remarqué que quatre dessinateurs se relayaient pour mettre en images les histoires imaginées par deux scénaristes. Il m’étonnerait que vous puissiez percevoir à première lecture les passages d’un dessinateur à un autre. Les éclairages – la mise en couleurs – nous renvoient aux histoires de Humphrey Bogart éclairées de manière indirecte pour créer des espaces d’ombres… Et les cadrages – subtils et sans grands effets de manches – nous donnent l’impression de lire de l’image TV. On pourrait dire que nous sommes dans des romans ou des nouvelles dont les décors, le fond sont montrés par l’image. Et nous sommes à tel point dans du dessin « classique » que l’on retrouve parfois des cases au fond monochrome et nu.

Attention ! C’est une lecture difficile à abandonner même si l’on a compris le fin mot des histoires. Vous trouverez – à mon humble avis – une preuve du talent des dessinateurs – s’il vous en faut une – à la page 216 dans la première case de la deuxième ligne.

Bonne lecture.

Gotham Central t.2
Série en cours
Dessinateurs : Brian Hurt – Michael Lark – Greg Scott – Stefano Gaudiano
Scénaristes : Ed Brubaker – Greg Rucka
Éditeur : Urban Comics
Collection : DC Classics

http://www.urban-comics.com/gotham-central-tome-2/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.