Autobiographie du mal

C’est traduit du slovaque par Peter Brabenec avec la collaboration de Xavier Galmiche et vous devez bien vous douter que cela n’est pas innocemment que je commence par cette information. Cela tient au fait que par endroits cette traduction manque singulièrement de fluidité, la lecture achoppe sur des phrases ou des bouts de phrases. Alors prenez votre mal en patience. Car la lecture est nécessaire. Ce qui est raconté est sans surprise. Depuis au moins 1984 d’Orwell, on connaît les méthodes des services de surveillance de la population, toutes ces polices politiques chargées de veiller au bon respect de l’État. Petite remarque : le coup d’état qui amène les communistes au pouvoir en Slovaquie a lieu en 1948 (!?). Le principe est simple : trouver un moyen de pression pour imposer un comportement particulier à un individu. Nous sommes après la deuxième guerre mondiale et beaucoup à l’Est fuient, ou tentent de le faire, le régime soviétique. Ainsi la femme et les deux fils du personnage principal se retrouvent prisonniers d’un faux camp américain pour réfugiés. Dusan qui a résisté contre le nazisme et qui est membre d’un parti interdit a fui en Autriche mais il est capturé et déporté en Tchécoslovaquie. Et pour que sa famille ne souffre pas on lui propose de simplement rendre compte des activités de ces camarades, de les inciter un peu à l’activisme, de se proposer à les aider… Il deviendra ainsi Jozef Karsten. Tout en restant Dusan en son for intérieur… et en compromettant ses camarades.

La mécanique du piège est fort intéressante, la résistance de Dusan à l’intrusion aussi – on notera qu’elle est double : extérieure – celui qui le « traite » – intérieure – ce Karsten qu’il doit feindre. Mais l’important me semble être le fait que l’auteur est Slovaque et né en 1941, il est donc contemporain de ce qu’il raconte et notre façon de lire ce « roman » peut se faire à partir de ce filtre, si c’en est un…

Bonne lecture.

Autobiographie du mal
Auteur : Pavel Vilikovsky
Editeur : Maurice Nadeau

www.maurice-nadeau.net

Autobiographie du mal
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.