Une couverture à fond rose et tramée avec en sous-titre La croisée des destins, un ensemble subtil et discret mais, à mon avis, efficace. Je ne sais pas comment vous écoutez la musique, êtes-vous de ceux qui, passionnés, écoutent tout ce qui se fait ou presque ou de ceux qui suivent le/les mouvements, les modes ? Je vais certainement en faire hurler beaucoup mais je suis passé à côté des Pink Floyd, comme de pas mal d’autres groupes et musiciens vénérés aujourd’hui. Attention ! Je ne porte pas de jugement sur leur musique, je dis qu’elle ne me touche pas lorsque je l’écoute à l’occasion. Dans ce livre, l’auteur poursuit sa lecture du groupe en détaillant et analysant les rapports de celui-ci avec Syd Barrett. En 1967 c’est Barrett qui compose et impose un style qui fait décoller le groupe – la description du passage du Floyd lors du concert fondateur de cette musique est remarquable. Mais nous sommes en un temps où certain produit s’il libère la créativité (?!) génère aussi parfois des troubles. Et Barrett use de LSD… L’émission de télé Cinq colonnes à la une avait diffusé sur cette drogue un reportage assez « inquiétant ». Il en consomme au point de mettre en péril le groupe qui vient d’intégrer David Gilmour… Et le groupe oubliera un soir d’embarquer Barrett dans son aventure. Cet « oubli » pèsera longtemps sur les musiciens et Syd Barrett meurt un an après le mea culpa/réconciliation du groupe…

La bibliographie qui justifie ce livre et le sert à merveille est en fin de volume et je crois qu’Alexandre Higounet en fait une bonne synthèse. Il est clair et précis et surtout sans affectation. Un livre de fan intelligent…

Bonne lecture en écoutant leur musique, cela va sans dire.

Pink Floyd & Syd Barrett
Auteur : Alexandre Higounet
Editeur : Le mot et le reste

http://lemotetlereste.com/mr

Pink Floyd & Syd Barrett
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.