L'incroyable histoire de Wheeler Burden

L’incroyable histoire de Wheeler Burden

On notera la qualité de l’illustration de couverture qui associe une horloge et une grande roue. De quoi donner une idée du contenu sans pour en autant en dévoiler beaucoup. Ce sera le deuxième livre que je vous proposerai d’emporter avec vous en vacance pour éviter de bronzer idiot…

On notera aussi qu’il nous est précisé que l’auteur a mis près de dix ans pour écrire son roman. Et vous pourrez constater au fil de la lecture que le contenu mérite bien ce temps passé. Pour deux raisons au moins. La première est la référence à l’Histoire puisque une grande partie de l’action se déroule en Autriche, à Vienne, à la fin du 19ème siècle. La deuxième est la nécessité de rendre claire, facile à lire la complexité de l’histoire.

Imaginez un personnage bien vivant : Frank Standish Burden III, idole du rock dans les années 1970 qui un beau soir de 1988 se retrouve à Vienne en Autriche à l’automne 1897. C’est sa mère qui raconte une partie de l’histoire. Frank qui sera plus connu sous le nom de Wheeler est le fils d’un héros de la haute société bostonienne, sa mère est une jeune femme anglaise indépendante. Le père de Frank est un héros qui a participé à la deuxième guerre mondiale. Le grand père, lui, a fait la première… En même temps que nous suivons les aventures de Frank à Vienne dans le passé, nous suivons son évolution de la ferme californienne où son grand-père l’a plus ou moins exilé jusqu’à sa réussite à Harvard sous l’œil bienveillant de sa grand-mère. Frank-Wheeler est ce que l’on pourrait qualifier de surdoué mal dégrossi qui commence par n’en faire qu’à sa tête pour mettre ensuite un peu d’eau dans son vin. Le personnage est à la fois plaisant parce qu’il est doué et très déplaisant parce qu’il sait ce qu’il vaut. On s’y attache. Je ne vous en dirai pas plus, cela nuirait à votre plaisir de lecture. Sachez seulement que Frank-Wheeler rencontre Sigmund Freud et Buddy Holly et que, comme vous le découvrirez dès le début, son physique ressemble à celui de David Crosby (Steels, Nash and Young). Le personnage féminin qu’il croise à Vienne est une jeune passionnée de Gustav Mahler…

De l’art d’être didactique et passionnant à la fois…

Bonne lecture.

L’incroyable histoire de Wheeler Burden
Auteur : Selden Edwards
Editeur : 10-18

www.10-18.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.