Comme son nom ne l’indique pas, cet auteur est allemand et best-seller en Allemagne. Rassurez-vous, la Bretagne (le Finistère Sud) est sa seconde patrie et son commissaire Dupin officie du coté de Concarneau. Et juste retour des choses des parcours touristiques vous entraînent sur ses pas…

Sur l’insistance de son ami parisien, Dupin a accepté de rencontrer le directeur du centre de recherches arthuriennes, pendant que son équipe fait du tourisme. Mais le directeur du centre est mort tué de deux balles de 9 mm. Et ce avant d’ouvrir la rencontre annuelle des éminents universitaires chercheurs passionnés d’Arthur. A ce premier crime vont s’en ajouter deux autres et une agression. Or Dupin doit boucler son enquête en deux jours puisqu’il l’a promis à sa compagne Claire. Heureusement, et c’est un des gros atouts du roman, l’équipe de Dupin est remarquable : Nolwenn, secrétaire infatigable et astucieuse, Leber et Labat, lieutenants dévoués et utiles – ici, ils disparaissent un temps. Les gendarmes locaux sont aussi mis à contribution. Pour qu’une fois le mobile des trois crimes trouvé, nous puissions avoir droit à une de ces scènes façon Hercule Poirot ou Miss Marple. On réunit tout le monde des suspects au salon et l’on raconte l’histoire qui est censée faire se trahir le responsable des crimes. Ne cherchez pas à savoir qui est le criminel, laissez-vous porter par l’histoire, les états d’âme de Dupin qui se comporte plus en humain qu’en commissaire et la promenade au milieu des « vestiges » de l’époque d’Arthur et de Viviane… Profitez-en même pour voir et revoir Les Chevaliers de la table ronde de Richard Thorpe ou Le roi Arthur de Guy Ritchie…

Bonne lecture.

Les secrets de Brocéliande
Auteur : Jean-Luc Bannalec
Editeur : Presses de la cité

www.pressesdelacite.com

Les secrets de Brocéliande
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.