Le Jardin Blanc

Le Jardin Blanc

On pensera après lecture et juste raison, je crois, que l’illustration de couverture est en parfaite adéquation avec le contenu. Les connaisseurs auront reconnu la silhouette de Virginia Woolf contenant des fleurs et des petits points de couleur rose qui peuvent donner l’impression de ces dessins qu’il faut reconstituer en reliant des points numérotés.

Un livre délicat à chroniquer car si je me contente de tenter d’en donner un résumé précis j’ai le sentiment que j’en perdrais la subtilité, la finesse, le charme.

Jo Bellamy, jeune paysagiste américaine, se rend en Angleterre dans le Kent pour étudier le Jardin Blanc créé par Vita Sackville-West, l’amie de Virginia Woolf, en vue d’une recréation pour un certain Gray Westlake. Jo sait que Jock, son grand-père qui s’est suicidé le lendemain du jour où elle lui a annoncé son voyage, a travaillé au Jardin Blanc en 1940/41. En fouillant dans une remise en compagnie d’Imogen, la responsable du Jardin, elle découvre un cahier où il est question de Jock son grand-père et qui semble écrit par Virginia Woolf et daté du lendemain de son suicide. Dans le même temps, l’employeur de Jo la rejoint et tente de la séduire mais elle a rencontré Peter un « spécialiste » des livres de chez Sotheby’s et veut savoir pour le cahier. S’ensuit une course poursuite autour des lieux fréquentés par les intellectuels d’alors (1940/41) – Oxford et Cambridge – pour savoir où se trouve la suite et la fin du cahier. Gray a fait jouer sa fortune et ses relations pour tâcher de conquérir Jo et a dressé son pouvoir face à sa recherche. Heureusement, son obstination et son empathie vont lui permettre de découvrir une partie de la vérité à propos de la mort de Virginia Woolf, de comprendre le pourquoi du suicide de Jock et de retrouver son indépendance et sa dignité.

Voilà à peu près pour les faits et les rebondissements du récit. A vous d’en goûter l’approche littéraire et subtile qui dresse un portrait humain et touchant de Virginia.

Un beau livre.

Le Jardin Blanc
Auteure : Stephanie Barron
Editeur : 10-18

www.10-18.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.