Forgotten Heritage

Pourquoi avoir fait l’économie d’une pagination complète et obliger le lecteur (et le chroniqueur) à compter les pages pour indiquer quelle photo le touche plus qu’une autre ?

Matthew Emmett, en parcourant l’Angleterre et l’Europe, s’est arrêté quand il le pouvait dans des lieux fermés au public, des lieux à l’abandon. Mais des lieux qui ont eu de l’animation. Des lieux où l’homme s’est activé. La liste des lieux est dressée en début d’ouvrage, accompagnée d’un numéro de page qui indique la première des pages consacrées au lieu annoncé… Si donc vous voulez retrouver les pages dont je vais parler, il vous faudra compter. Pour votre lecture prévoyez des marques-pages.

Je me suis arrêté page 47, devant un mur de casiers/coffres aux portes ouvertes, entrebâillées ou fermées, le tout dans un rouge chaud. Forte impression de vide. Page 61, j’ai d’abord été attiré par la vertigineuse perspective du couloir et puis j’ai regardé le sol… Joli. Page 94, je me suis soudain cru dans un tableau abstrait qui aurait pu être peint par Soulages et Daniel Buren. Pages 121-124/125, je me suis retrouvé en Thaïlande ou près d’Angkor mais sans les statues, les Bouddhas… Enfin, page 184, les amateurs de Sigourney Weaver et du peintre Giger se feront plaisir.

A vous de chercher au milieu de ces endroits, usines abandonnés les images qui suscitent en vous une émotion particulière. Il m’étonnerait que vous n’en trouviez pas car le photographe a l’œil et sent la force émotive de ce qu’il montre.

Bonne promenade.

Forgotten Heritage (textes en anglais)
Auteur : Matthew Emmett
Editeur : JonGlez

www.editionsjonglez.com

Forgotten Heritage (textes en anglais)
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.