Carnets ferroviaires, Nouvelles transeuropéennes

On m’excusera de ne pas citer les treize auteurs réunis ici pour célébrer le train et les CFF. Je me contenterai de parler des nouvelles qui ont particulièrement attiré mon attention. Et de noter l’excellente qualité littéraire de l’ensemble. Les courtes biobiblio en fin de volume montrent que nous n’avons pas affaire à des débutants. Qui se souvient de Léo Ferré chantant « Les gares c’est con » ? J’avoue que j’ai abordé le recueil avec un peu d’appréhension : le sujet ayant été traité tellement souvent.

Pourtant, dès le premier texte, la magie fonctionne – c’est le propre des bons recueils. Et au troisième le rythme est pris. J’insiste sur ce troisième parce qu’il me semble des plus réussis. Il est signé Daniel Vuataz et confie des souvenirs de vie et de voyages à des tickets de train. Et se présente comme un texte relu et commenté par et avec notes en bas de pages. Il est suivi de « Cruautés » dans lequel une longue phrase de sept pages parvient à retranscrire une partie du voyage… C’est signé Fanny Wobmann. Vous vous doutez bien qu’il y en a un que je préfère… c’est le dernier, il est signé Gemma Salem. Ne lisez pas la note biobiblio qui la concerne avant de lire le texte. Ce texte a pour titre « 27 août 2015 » et s’ouvre dans la gare de Vienne. Deux « vieilles » dames – une à mon sens plus indigne que l’autre – dont la narratrice prennent le train le jour où Angela Merkel, la chancelière allemande, a décidé d’ouvrir ses frontières aux réfugiés. C’est d’une rare finesse, de celles qui ne vous disent pas comment penser mais qui ne vous proposent que des pistes évidentes et agréables à suivre.

Je ne sais pas si ce livre sera proposé dans les kiosques de presse des gares mais vous pouvez le considérer comme un excellent compagnon de voyage…

Bon parcours.

Carnets ferroviaires, Nouvelles transeuropéennes
Collectif
Editeur : Zoé

www.editionszoe.ch

Carnets ferroviaires, Nouvelles transeuropéennes
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.