L'image peinte

L’image peinte

Avec un sous-titre long : Enjeux et perspectives de la peinture figuratives des années 1990 à nos jours.


Et une préface de Michel Guérin. L’illustration de couverture est signée Carlos Kusnir (c’est une toile et une installation qui figurent dans la Collection Cartier pour l’art contemporain). Je crois vous avoir dit, il y a peu, qu’il n’existait pour moi que deux sortes de livres… ceux que l’on écrit pour les autres et ceux que l’on écrit pour soi. Et vous avez peut-être deviné que celui dont il s’agit ici relève de la deuxième catégorie. Deux preuves simples d’abord : l’absence d’un index et d’une bibliographie permettant de s’y retrouver, et surtout l’absence de présentation de Michel Guérin comme s’il n’en existait qu’un et que tout le monde le connaissais. Celui dont je connais le nom était critique-photo dans un grand quotidien du soir… Et une seule preuve à mon humble avis rédhibitoire : l’absence d’illustration. En effet comment parler au public des œuvres de X Y ou Z sans en montrer un bout, un détail qui puisse lui donner une idée de ce dont on parle ? Ensuite mais il s’agit là peut-être de nuance : certaines références en bas de pages renvoient à des passages en anglais de catalogue d’expositions ayant eu lieu ailleurs… On ne saurait mieux rebuter le lecteur curieux d’art moderne. Entendons-nous bien, je ne remets pas en cause l’analyse ou le propos de l’auteur je signale simplement que s’il prétend s’adresser à nous il s’y prend – à mon avis – fort mal…

On peut imaginer quelque érudit passionné d’art moderne qui, trouvant les propos de Jean-François Desserre fort peu à son goût ou assez mal justifiés, décide de lui répondre avec un même sous-titre et un autre préfacier… Imaginez l’effet boule de neige…

L’image peinte
Auteur : Jean-François Desserre
Editeur : Harmattan
Collection : Eidos

www.editions-harmattan.fr

L'image peinte
2.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.