Histoire d’un chien mapuche

Avec des dessins de Joëlle Jolivet. Si je m’écoutais, je vous dirais simplement d’aller acheter ce livre pour chacun de vos enfants ou petits-enfants. J’espère en tout cas que les libraires l’ont lu avant de le mettre au rayon jeunesse. Pour moi, il peut être lu à tout âge.

Il contient d’abord une histoire d’amitié, de fraternité entre le chien et l’enfant, elle suit l’adoption du chien perdu dans la neige par le jaguar. Le félin a déposé le jeune chien à l’entrée du village mapuche (terme qui en langage mapuche signifie Gens de la Terre). L’animal a grandi avec Aukaman et s’appelle Afmau. Il a appris le monde avec les Mapuches et leurs mots jusqu’au jour où des hommes armés sont venus s’emparer de leurs terres. Ensuite il a été maltraité par les hommes et là on l’oblige à suivre la piste d’un indien blessé. La piste a l’odeur de tout ce que le chien a perdu depuis l’arrivée des hommes armés. Alors il les égare et retrouve le fugitif, c’est Aukaman.

Jusque-là vous êtes plus ou moins autorisés à trouver l’histoire simple. Mais si je vous dis que Luis Sepulveda transforme ce récit en une véritable symphonie de couleurs et de son. Les paysages où court le chien vivent doublement dans la langue mapuche et dans la traduction. Nous sentons la pluie dans les bambous, nous entendons le tonnerre gronder avec lui. Et par le biais du chien, nous sommes la Terre. Certains d’entre vous trouveront peut-être la fin un peu triste mais je pense que les sensations, les impressions, l’hymne à la terre transmis par le chien compenseront largement cette tristesse.

On appréciera le lexique français/mapuche en fin de volume tout en regrettant l’absence d’un enregistrement du conte qui aurait permis d’entendre la langue des Gens de la Terre…

Bonne lecture.

Histoire d’un chien mapuche
Auteur : Luis Sepulveda
Editeur : Métailié

www.editions-metailie.com

Histoire d'un chien mapuche
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.