Charles Chamber et ses amis d’enfance Chip et Lenny se sont donné pour mission de s’introduire dans la maison hantée de leur village. Cette demeure, située dans l’état du Maine aux USA, a la terrible réputation d’héberger un vampire et une sorcière. Partis, lampe de poche à la main et la peur au ventre, les trois enfants se motivent les uns les autres avant de pénétrer dans la vieille demeure. Une fois la porte principale passée, les aventuriers descendent à la cave et découvrent au milieu des décombres un cercueil entre-ouvert. L’odeur est intenable et le sous-sol leur paraît humide et sale. Charly, seul survivant de cette aventure qui s’est mal terminée avec la mort violente de ses deux amis a été accusé de meurtre et a dû fuir au plus vite vers New York avec ses parents. Traumatisé par cet événement et ses conséquences, le héros de cette histoire a passé les années suivantes loin de sa région natale. Alors qu’il avait à peine douze ans, une autre tragédie se produit en ville. Charly est renversé par une voiture. Gravement atteint, le jeune garçon se remet rapidement de ses blessures. On remarque à cette occasion qu’il détient un don particulier, une force passive contre les puissances surnaturelles hostiles…

Cette bande-dessinée de 56 pages nous transporte dans un monde parallèle où sévissent des créatures maléfiques telles que : Vampires, Lamies et Kobolds. Charly vit de son art, il a rejoint une troupe ambulante de monstres de foire, dans une ambiance à la « Freaks ». Très bien illustrée mais un peu violente, cette création est aussi surprenante que fantasque. Chaque personnage de l’histoire cache un secret qui lui est propre, cette manière de les présenter donne encore un peu plus de suspense à l’histoire déjà fort captivante.

L’auteur, Éric Corbeyran, est né à Marseille en 1964. Ce scénariste de BD a commencé sa carrière dans la photographie et la publicité puis a signé de nombreux scénarios de bande-dessinée. Il a exercé pour les éditions Soleil puis travaillé pour Dargaud, Ciel Ether, Casterman et les Humanoïdes associés. Pour Delcourt, l’auteur a écrit des séries comme Abraxas, Petit Verglas, Kid Korrigan, Le Phalanstère du bout du monde. En 2010, il a adapté en BD un roman de David Foenkinos consacré à John Lennon puis a coscénarisé une bande dessinée, servie par le dessin d’Éric Chabbert : Les Guerres d’Albert Einstein, volumes 1 et 2. Au dessin nous trouvons Emmanuel Despujol, un Bordelais qui a toujours eu un crayon entre les doigts. Son premier dessin rémunéré fut pour Temps X, alors qu’il était encore au lycée. L’illustrateur continua sa passion pour des magazines de jeux de rôles avant d’entreprendre une carrière comme graphiste pour le prêt-à-porter. Mais le besoin de raconter en image le ramène à ses premières amours, la bande dessinée. Il en est sorti une série qui explore de manière décalée les origines de notre monde : Le Dixième peuple. Emmanuel s’est vu proposé par la suite de travailler sur le Tome 5 d’Aspic, détectives de l’étrange, une série BD sous forme de thriller fantastique d’enquête qui ne se prend pas au sérieux.

Trop fantasmagorique pour un large public, cette BD est réservée aux amateurs du genre. C’est le premier volet d’une série de deux albums. Le second album sortira prochainement, on se réjouit d’ores et déjà de vous le présenter.

Charly

Tome 1/2

Scénario : Eric Corbeyran

Dessin : Emmanuel Despujol

Éditions Soleil

www.editions-soleil.fr

SIDESHOW – Un Etrange Pouvoir
3.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.