Almanach des terres de France 2017

Je sais, le premier trimestre de 2017 est déjà bien entamé et je viens vous parler d’un almanach…

Certains d’entre vous se souviennent sans doute de ceux qui étaient vendus avec les quotidiens locaux ou les magazines, mais aujourd’hui les agendas ont remplacé les almanachs. Qui de nos jours se soucie des dates des foires et marchés, des mesures de grains ou des horaires des marées à part les personnes concernées ? Et elles appartiennent au réseau de ceux qui savent. Et pourtant on continue à publier des almanachs… Ils ne sont donc pas vraiment d’un autre temps. Je dirais même qu’ils participent de notre époque en proposant justement une autre manière de prendre le temps. C’est ce qui les rend intéressants. Ils permettent de retrouver un rythme de vie plus naturel parce que plus en prise avec les saisons, la nature. Un rythme plus calme. Ainsi ici, pour ce qui est des week-ends, il vous est proposé de la lecture. Des extraits de romans publiés dans la collection Terres de France… et pour tous les autres jours vous avez droit, comme il se doit, à un proverbe qui met en relation la saison avec la nature (faune et flore) ou qui rappelle une règle de vie « Brouillard en mars, gelée en mai ». Imaginez, vous citadins, que si ces gelées ne vous dérangent pas quand elles se produisent, quand vous irez au marché chercher des fruits et légumes de saison vous risquiez de trouver l’addition un peu lourde…

Vous trouverez des recettes de cuisine, des trucs et des astuces et d’autres rubriques… A propos de l’une d’elles intitulée : « Pour le plaisir » je vous offre une devinette (sans la réponse bien sûr). Qui a dit : « Un ménage bien accordé est celui où les époux ressentent en même temps le besoin de se quereller » ?

Je vous souhaite de passer une année à votre convenance.

Bonne lecture.

Almanach des terres de France 2017
Editeur : Presses de la cité

www.pressesdelacite.com

Almanach des terres de France 2017
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.