On me permettra, je suppose, de trouver la couverture de ce livre belle et réussie et d’apprécier l’empreinte de la plume sur la tranche, ainsi que les nuances des trois couleurs fondamentales. Comme vous avez lu attentivement la présentation du livre et de l’auteur en quatrième de couverture, vous avez noté l’absence de qualificatif pour l’œuvre mais découvert qu’il relève de « l’enquête passionnante ». Mais vous étiez intrigué par l’illustration en page de garde : une mouche… pas un vulgaire diptère, non une mouche comme celles que les pêcheurs utilisent. Le rapport avec les plumes se trouvent dans ce livre. Je lui ai trouvé un qualificatif : il s’agit d’un livre puzzle dont chaque chapitre – que l’on pourrait lire comme s’il s’agissait d’une nouvelle – représenterait une pièce. Un puzzle que vous ne pourriez assembler qu’après avoir pris connaissance de chaque pièce. Et qui, bien sûr, vous sauterait aux yeux une fois le dernier chapitre lu. Une sorte de livre énigme qui serait sa propre solution. Chaque morceau est passionnant car l’auteur « raconte » dans le but de faire comprendre quelque chose et pas uniquement expliquer. 

C’est dans le film de Robert Redford Et au milieu coule une rivière, je crois, que l’on peut voir le gestuel du pêcheur de truite à la mouche… faites-vous plaisir en allant le voir à nouveau. Et vous comprendrez, je crois, « la recherche d’éclairs dorés sous la surface ».

On notera la présence d’une bibliographie et le style fluide de l’auteur bien rendu par le traducteur Doug Headline.

Bonne lecture.

Le voleur de plumes
Auteur : Kirk Wallace Johnson
Editeur : Marchialy

www.editions-marchialy.fr

Le voleur de plumes
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.