Yesterday's gone 1

Yesterday’s gone 1

Nous en sommes à la Saison 1 et vous allez lire les épisodes 1 à 4. Et vous noterez tout de suite le maintien du titre anglais d’une part et d’autre part la contamination de la littérature par la télévision. Dans le temps cela s’appelait un feuilleton et paraissait d’abord au bas de la Une des journaux. Là on vous livre quatre épisodes en deux livres…

Une idée simple un peu rebattue : les gens ont disparu sans prévenir, sans que l’on sache pourquoi ou comment et bien sûr quelques personnes sont encore là. Donc deux questions primordiales se posent : Où sont les autres, mes proches ? Comment vais-je, allons-nous survivre ? Mais ce sont les questions des personnages… La question primordiale du romancier, elle, est la suivante : Qui vais-je laisser en présence et vivant… ? Comment tirer le maximum de ceux que je conserve ? Petit décompte : un journaliste qui cherche sa femme et son fils, un tueur en série qui manque de gens à tuer, une mère qui doit protéger sa fille, un ado mal dans sa peau qui se retrouve avec son beau-père qui le terrifie et d’autres. Toutes les hypothèses quant à la cause des disparitions sont évoquées et l’on mesure le degré de paranoïa des personnages et, comme aucune hypothèse ne semble satisfaisante, il reste aux auteurs à en inventer une.

Cela se lit avec plaisir car les épisodes sont courts et bien rythmés. Et comme rien n’est vraiment surprenant je suppose que les lecteurs amateurs du « Dôme » ou de « Seuls » se feront un véritable plaisir de retrouver leurs sensations… Exactement comme on peut prendre et reprendre plaisir à certains passages de La grande vadrouille, des Tontons flingueurs pourtant déjà vus et revus…

Bonnes lectures…

Yesterday’s gone
Auteurs : Sean Platt & David Wright
Editeur : Fleuve
Collection : Outre Fleuve

www.fleuve-editions.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.