Terreur dans la nuit

Terreur dans la nuit

Un recueil de dix nouvelles idéal pour vos vacances… Je suppose que vous connaissez Dashiell Hammett – au moins de nom – et que vous savez qu’il est le père fondateur du roman noir américain et qu’on lui doit entre autres Le Faucon Maltais qui révéla Humphrey Bogart. Hammett fut chargé de concocter régulièrement des anthologies de cette sorte. On se demande comment de tels produits ont pu être négligés par les éditeurs francophones, la première édition anglo-saxonne de l’ouvrage datant de 1931… Avec un tel écart dans temps la question qui se pose est : tout cela est-il encore lisible ? Réponse : Oui ! et sans la moindre hésitation. Cela est dû à deux choses… D’une part, la qualité des textes qui donnent à lire un « fantastique » sans monstre. Et, d’autre part, la qualité de la traduction qui restitue à merveille l’ambiance des textes.

Si je m’arrête à la première nouvelle intitulée Pensées botaniques et signée John Collier, je constate que seul l’essentiel est suggéré et que c’est ma seule imagination qui peut m’effrayer en me donnant à imaginer ce que l’auteur ne dit pas mais sous-entend. Il en va de même pour le texte intitulé L’Araignée de Hanns Heinz Ewers. Je vous laisse découvrir les autres nouvelles et vous avoue un faible pour celle d’André Maurois. Peut-être qu’après Jurassic Parc ce genre de fantastique que je qualifierai de fantastique du regard peut sembler un peu fade, peu spectaculaire. Mais il relève de chacun de nous… Et nous savons bien qu’il suffit de fixer un bouton, une poignée de porte pour avoir l’impression, le sentiment qu’il/elle tourne, bouge… Et, pour ne pas se faire peur, rien de tel que de laisser ce soin aux autres…

Bonnes lectures…

Terreur dans la nuit
Divers auteurs, présentés par Dashiell Hammett
Editeur : Fleuve

www.fleuve-editions.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.