Rémi n’a que 11 ans quand ses parents adoptifs tentent de se débarrasser de lui. Emmené de force à l’orphelinat pour des questions financières, il est recueilli de justesse par un artiste de rue qui le prend à sa charge et lui fait découvrir le monde des saltimbanques. A la fois dure mais aussi passionnante, cette nouvelle vie va lui permettre de parcourir la France et de mettre en avant son talent de chanteur. A ses côtés nous trouvons le singe Joli-Coeur et le chien Capi, les animaux de compagnie de Maître Vitalis…

 

 

Le chef d’œuvre d’Hector Malot est magnifiquement mis en images dans une nouvelle BD sortie récemment. Rémi un jeune garçon est lâchement abandonné par ses parents adoptifs. Recueilli par le Signor Vitalis, un musicien ambulant, il retrouve progressivement la joie de vivre…Vite lue, cette Bande-dessinée de 57 pages, richement illustrée reprend un classique de la littérature. Rémi sans famille est un roman d’Hector Malot, paru en 1878 chez Édouard Dentu à Paris. L’histoire se situe au XIXe siècle. L’œuvre a été de nombreuse fois adaptée au cinéma et à la télévision. Basée principalement sur le long-métrage d’Antoine Blossier sorti en 2018, cette BD surprend dès les premières pages. Les textes sont courts et compréhensibles. L’histoire a été fortement allégée et simplifiée, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Doté d’une mise en scène riche, moderne et profonde, cette création esthétique permet de prolonger l’expérience du film et de revivre les magnifiques aventures du jeune orphelin.  Le dessinateur Eric Stalner a commencé sa carrière en 1981. Il a réalisé avec son frère de nombreuses pochettes de disques, des affiches de concert hard-rock et des travaux publicitaires. En 1988, il décide de se tourner vers la bande dessinée et crée avec le scénariste Christian Mouque, Les Poux, une série en trois tomes parus aux éditions Glénat. Éric a signé d’autres séries par la suite dont Le Boche. Le Cavalier noir, est sélectionné parmi les trente indispensables au festival d’Angoulême en 1994 et Fabien M. recevra le Grand Prix du festival Bulle d’Or en 1995. Depuis, Éric Stalner a développé de nouvelles séries et a signé plus de 80 ouvrages de bandes-dessinées. Malgré un rythme de production impressionnant, Éric Stalner crée toujours des planches riches et savamment construites. Son dessin réaliste enchante ses lecteurs, il est devenu l’un des chefs de file de la bande dessinée classique d’aujourd’hui. Rémi sans famille a tout pour plaire, c’est une bande-dessinée captivante. Le scénario reste fidèle au roman. Les détails historiques et la précision des dessins est fort appréciable, en particulier l’expression des visages. Cette attention donne une valeur supplémentaire à un album fort prometteur.

 

 

Auteurs : Cédric Simon & Eric Stalner

Illustré par : Eric Stalner

D’après le roman d’Hector Malot
Editions : Glénat

www.glenatbd.com

Rémi sans famille, la BD du Film – Émouvant !
3.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.