Perdy est une femme de l’ouest sauvage qui ne s’est pas laissée envahir par l’environnement hostile de ses conquérants, mais qui les a plutôt mis à genoux…littéralement.

Après quinze années de prison, où elle a fait la pluie et le beau temps, au sein du pénitencier qui la gardait enfermée, elle sort enfin au grand désarroi des détenus et des gardiens. Perdy est forte, Perdy est redoutable. Perdy est indécrottable. Elle cherche donc tout naturellement un coup juteux pour se remettre… eh bien…en selle !

Dans cet univers masculin où les héros sont trop serrés pour encore réussir à créer l’originalité, à l’heure où le féminisme gagne en bien comme mal, un personnage féminin comme Perdy est largement à sa place. Malgré cela, il faut reconnaître que, la mode mise de côté, c’est une pouffée d’air frais, un paradis pour les sens et une agréable surprise bousculant tous les codes des westerns aux bourses bien pleines. Perdy est également l’ambassadrice malgré elle des femmes qui n’ont pas peur de s’assumer, des femmes qui vivent comme bon leur semble à l’instar de beaucoup d’hommes. Le choix de l’époque des cow-boys est suffisamment en décalage avec le sujet de fond pour que l’ensemble s’en voie grandi d’intelligence, même si ce n’est pas évident à la première lecture. Car cette bd est résolument féministe, pas extrémiste mais réellement engagée pour le droit à l’humanité et le droit à l’égalité qui sont les fondements de la pensée si chère à Madame de Beauvoire. Le fait également que Perdy soit aussi appétissante par ses formes généreuses que l’est son franc langage, donne une dimension authentique à la trame comme aux détails. À côté de son caractère volontaire et ses manières brut de décoffrage, Calamity Jane et Ma Dalton font office de bleusailles. Le dessin est quelque peu grossier ce qui sied parfaitement au caractère du personnage principal. Ce premier tome se dévore et on espère que la suite ne se fera pas trop attendre !

 

  • Scénario et dessins : Kickly
  • Dargaud
PERDY – Cow-Girl malgré vous !
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.