Dans ce monde merveilleux où chacun vit en harmonie avec les autres, les bébés éclosent sous la forme animale ou humaine qu’ils choisissent.

Momo décide donc de naître en tant que manchot comme l’oiseau qui l’a sauvé en volant quand il était encore un œuf. Hélas, les manchots ne volent pas et Momo se désespère de trouver une famille. Il part alors sur les traces de son souvenir accompagné de ses amis Lily et Noah, une fillette et un lionceau.

Ce manga, première œuvre de l’auteur, est un exemple de courage et de ténacité pour enfants. Il s’adresse aux plus petits, même s’ils ne savent pas encore lire, aussi bien qu’aux plus âgés. Les traits et les couleurs sont simples, vifs et efficaces.

Dans le style manga très naïf et néanmoins pédagogique par moments. Le message que l’auteur souhaite délivré avec cette histoire et surtout avec son personnage principal est qu’il ne faut jamais perdre espoir dans la réalisation de ses rêves. L’endurance et l’amitié aideront quiconque les emploie et les pratique. Une pensée toute mignonne qui peut paraître risible pour les occidentaux, mais qui fonctionne pourtant sur la compréhension des enfants sur leurs réactions et leurs émotions. Si vous aimez ce qui est vraiment trop chou mignon genre « Oooww », ce manga est fait pour vous.

  • Marie Sasano
  • Tome 1
  • Kioon Kids
MOMO ET LE MESSAGER DU SOLEIL – L’espoir trop mignon
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.