Parce qu’il a commis une bêtise assez grave en faisant libérer quelqu’un qu’il n’aurait pas dû, Piik abandonne son père, le bourreau, pour aller apprendre à lire à la ville, il est accompagné d’Olaf son fidèle renard. Piik est orphelin, sa mère est morte en lui donnant le jour. En chemin, Piik échappe à des méchants kidnappeurs d’enfants qui les réduisent en esclavage et les forcent à mendier pour eux. Et Piik se fait un nouvel ami en libérant Childéric.

Je vous laisse découvrir seul le reste de l’histoire. Sachez seulement que l’action se déroule pendant la guerre de cent ans, que Piik a dix ans, qu’il est aussi question de potions, d’herbes et de magie… et donc de sorcières. Le dessin est admirable et parfaitement adapté à l’histoire, mais je me permettrai un léger reproche : certaines planches sont trop denses et auraient mérité d’être un peu aérées. La faute à un scénario trop riche ? Peut-être ! À un découpage sans ellipse ? Peut-être ! Mais je pencherai plutôt pour
une sorte d’indécision quant au public auquel s’adresse la série. Un adulte peut sans doute mieux comprendre les ellipses qu’un enfant. Mais ce reproche est injustifié en regard du plaisir de lecture qui replonge l’adulte dans une histoire d’enfance vivante, mouvementée et humaniste. À suivre avec grand plaisir.

On remarquera que le L majuscule du Le du titre général a une partie qui fait queue de renard…

Le livre de Piik t.2
Le sortilège de Flore
Série en cours
Scénariste : Christophe Cazenove
Dessinatrice : Cécile
Éditeur : Bamboo

Le livre de Piik tome 2
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.