Les temps sauvages

Les temps sauvages

C’est au cœur de la steppe mongolienne, en plein hiver, un des plus rigoureux qui soient, que l’inspectrice Oyun doit éclaircir le mystère du yack sur la pile de cadavres.

A Oulan Bator, c’est le meurtre de Colette qui doit être élucidé. Elle était l’indic du commissaire Yeruldelgger et semble avoir été assassinée à l’heure où il avait précisément rendez-vous avec elle.

Le fils de Colette a disparu mais Saraa, la fille de Yeruldelgger, va le mettre sur la piste de trafiquants d’enfants qui transitent par la Russie avant de terminer comme voleurs des rues dans toute l’Europe.

Dans le même laps de temps, au Havre, on retrouve un container rempli d’enfants qui sont tous morts, à l’exception de Gantulga, un protégé de Yeruldelgger et ami du fils de Colette.

Tous ces meurtres impliquent l’armée mongolienne et les services secrets. Deux entités qui vont s’acharner à mettre des bâtons dans les roues à Yeruldelgger et à Oyun pour éviter que la vérité ne soit mise au grand jour.

Pour son deuxième roman du commissaire Yeruldelgger, l’auteur nous fait voyager à travers la Mongolie, la Russie et la France. Un mélange des cultures aussi disparate que possible mais où la loyauté des uns permet d’anéantir la cupidité dévastatrices des autres même si, pour cela, il faut utiliser les mêmes armes.

Un thriller très original et captivant.

Les temps sauvages
Auteur : Ian Manook
Editeur : Albin Michel

www.albin-michel.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.