Les choix de Lara

Les choix de Lara sont manifestement ceux qui font que l’on se trouve à lire un récit à trois voix… Ou plutôt des récits à une voix qui racontent une personne et ses choix.

Janet est une jeune Américaine qui découvre à la mort de sa mère Lara, peintre, des informations, des choses dont elle ne savait rien… Un roman en particulier, signé et dédicacé Jo Jordan, l’entraîne en Europe. Dans le journal d’un écrivain, Guiseppe Messina, amant de Lara, elle découvre sa mère. Enfin, un narrateur trace le portrait d’un jeune Tunisien, Medhi, qui travaille aux chantiers navals de Toulon.

Jo Jordan est le pseudonyme de Guiseppe Messina. Il fait partie de ceux qui ont eu vingt ans au sortir de la deuxième guerre mondiale… Si vous voulez une référence cinématographique, allez voir « Les rendez-vous de juillet » de Jacques Becker…

Il y a une histoire d’amour et comme toujours, je crois, ces histoires se heurtent aux préjugés de toutes sortes. Ces préjugés derrière lesquels les gens se protègent pour éviter d’avoir à se remettre en question. Et on peut imaginer quels genres de préjugés peuvent soutenir les gens dans l’effervescence des années soixante… et se souvenir de ce que les femmes pouvaient avoir à combattre quand elles voulaient vivre libres, quand elles en avaient fait le choix pour échapper justement aux préjugés.

Un livre d’aujourd’hui pour mieux comprendre notre époque. Un parcours de femme qui cherche à se protéger… de ce que la vie réserve.

Mais je ne pense pas qu’il soit réservé à un lectorat féminin. Je dirai même le contraire. Les femmes savent le sort et les choix de Lara, il n’est pas sûr que les hommes se soient posé des questions.

Bonne lecture.

Les choix de Lara
Auteure : Renata Ada-Ruata
Editeur : Maurice Nadeau

www.maurice-nadeau.net

Les choix de Lara
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.