Les affamés

Une illustration de couverture que je me permettrai de trouver fade et mal en accord avec le titre. Ensuite une préface d’un grand nom de la science-fiction française, Pierre Bordage, (voir ici-même mes chroniques de certains de ses romans) qui est par trop raconteuse et explicite. On préférera la considérer comme une postface.

Nous sommes dans un monde (la France) qui aurait subi une sorte de mutation à la manière du meilleur des mondes où le gouvernement attribuerait des rentes selon l’utilité des personnes. Ainsi les ouvriers sont contraints d’être en bonne santé pour pouvoir travailler et n’ont droit qu’aux aliments sains ; les écrivains à l’autre bout de la chaîne ont droit à l’alcool et à manger gras, ils sont rémunérés en fonction de leurs ventes. Et, bien sûr, un homme politique veut réduire le nombre de ces écrivains. Le héros de l’histoire est écrivain et fait vivre sa famille mais ce qu’il écrit a un côté subversif et il est menacé de perdre sa pension, ce qui menace aussi sa femme et ses deux enfants. Il s’appelle Charles et se montre souvent lâche dans sa vie. Et il rencontre une jeune femme qui manifeste son opposition à la société en taguant des vers de Verlaine sur les murs de la ville de Nantes.

Attention ! si l’auteure en est à son coup d’essai en matière de science-fiction je crois que vous percevrez assez vite qu’elle sait écrire et n’est pas une écrivaine débutante. Je dis cela parce que vous noterez assez vite quelques unes de ces petites phrases glissées comme des cailloux blancs et qui surprennent par une certaine violence… Elles pourraient vous choquer mais il faut les lire et les comprendre comme des réflexions des personnages. Une manière subtile de peaufiner lesdits personnages et en même temps de vous faire réagir (et réfléchir).

A lire avec le détachement critique qui s’impose pour mesurer la critique que l’auteure semble nous proposer.

Bonne lecture.

Les affamés
Auteure : Silène Edgar
Editeur : J’ai Lu
Collection : Nouveaux Millénaires

www.jailu.com

Les affamés
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.