Le cabinet du diable

Le cabinet du diable

Un petit mot, tout d’abord, à propos de l’illustration de couverture. Il me semble que le but d’une couverture de livre est d’inciter l’acheteur éventuel à s’intéresser au livre. Là, je regrette un peu qu’elle manque singulièrement d’attrait, cela dessert le court roman qu’elle illustre. Ensuite je me dois de saluer une excellente initiative : la création de cette collection baptisée « LoKhaLe » et qui propose une fiction et un dossier sur une curiosité régionale pouvant être rattachée au genre fantastique… On imagine quelles sources d’inspiration peuvent être les guides mystérieux des éditions Tchou.

Là, pour l’occasion nous sommes en France, à Moulins dans l’Allier. On y trouve une maison singulière, celle d’un certain Louis Mantin qui, jeune rentier, la fit construire et la meubla de ses collections avant de la léguer – ainsi que sa fortune – à la ville sous certaines conditions. Céline Maltère a imaginé que cette maison, qui resta fermée pendant près d’un siècle, intrigua un quatuor d’individus très particulier : une carmélite portant une prothèse de bras en bois, un homme vêtu comme un pirate et bibliophile, un poète extralucide et un Japonais aux membres en fer… Ils font des recherches et nous les accompagnerons dans leurs visites de cette maison.

En fin de volume un court dossier nous dira la réalité sur le lieu. On notera la raison d’être de la collection : « Parce qu’une histoire se déroule forcément quelque part… » et le fait que ce volume en est le troisième titre.

Bonne lecture.

Le cabinet du diable
Auteure : Céline Maltère
Editeurs : La clef d’Argent

http://clefargent.free.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.