Frère arménien, frère juif, frère tutsi

Avec en petits caractères le mot « mémoires » et un bandeau rouge imprimé qui précise « les combats d’une vie ». Et la première chose qui frappe c’est qu’il ne s’agit pas d’un de ces gros pavés qui font les biographies et certaines « mémoires » aujourd’hui. Yves Ternon va à l’essentiel sans perdre même le temps à nous inonder de noms de gens plus ou moins célèbres. Sa « modestie » rend ce livre hautement lisible. J’ai mis le mot entre guillemets parce qu’il ne s’agit pas d’une modestie comme celle que l’on connaît. Yves Ternon justifie sa démarche d’homme, d’humaniste par les circonstances et les rencontres, comme si elle pouvait être aussi celle de beaucoup d’hommes. Il me semble qu’il a fait des choix dictés par ses convictions et non par des partis pris. Chirurgien débutant on lui demande d’opérer des blessés algériens de la guerre pour l’indépendance du pays. Il s’intéresse à l’Histoire et particulièrement au rôle et au comportement des médecins nazis, puis à la Shoah… c’est ce qui va le conduire au génocide arménien. De là à s’intéresser à celui des Tutsis au Rwanda il n’y a qu’un pas. La connaissance et l’analyse de ces deux pans d’histoire l’ont amené à proposer une définition juridique universelle de ce qu’est un génocide. La simple présentation des faits comme dans le chapitre 5 par exemple nous fait prendre conscience des réalités qui se cachent sous une application stricte d’une loi (celle de 1920 en France) et nous éloigne de notre tendance à mélodramatiser. J’ajouterai que la pudeur de monsieur Ternon nous aide vraiment à comprendre l’émotion du premier chapitre intitulé Elle.

Conseil de lecture : lorsque vous arriverez page 170, refermez le livre, ne lisez pas tout de suite le chapitre suivant… Laissez votre esprit s’imprégner de ce qu’il vient de lire et, mieux, écoutez autour de vous ce que l’on dit sur le « sujet ».

A lire et à faire lire.

Frère arménien, frère juif, frère tutsi
Auteur : Yves Ternon
Editeur : Archipel

www.editionsarchipel.com

Frère arménien, frère juif, frère tutsi
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.