Eudaimonia

Eudaimonia

Une amusante photo de pigeons rangés sur une balustrade vous donnera peut-être une mauvaise idée du contenu de ce livre. Et pourtant il y a, à mon sens, un certain rapport. La quatrième de couverture présente l’auteur comme neurologue et pharmacologue médical, professeur à la Faculté de Médecine de Lille, directeur d’un laboratoire de recherche et comédien animateur-intervenant de la FNCTA. Il n’est donc pas surprenant que Eudaimonia soit le nom qu’il donne à un « médicament » particulier et tente dans sa pièce de démonter certains comportements humains.

L’entreprise de Dominique Rivière est en mauvaise santé mais Vincent Montbrians et Pierre Le Chevalier mettent au point un produit LMD-666 – inutile de vous rappeler la symbolique de 666 – qui désinhibe et procure un certain bien-être. Ledit produit baptisé Eudaimonia obtient une autorisation – par un politique – de mise en vente libre et inonde le marché. Mais le produit miracle induit une addiction à la soumission. Chacun bien sûr va tirer la couverture à soi et son épingle du jeu. Ainsi le syndicaliste du début se retrouve cadre dirigeant et organise le licenciement de ses collègues.

Cette pièce est annoncée comme la première partie d’une Trilogie Comportementale Moderne dont les autres volets s’intitulent : Hippocampe (c’est aussi une partie du cerveau) et Tarpeia (les latinistes se souviennent sans doute d’une certaine roche… proche du Capitole). On pourrait donc attendre d’avoir tout lu pour en parler, mais il me semble qu’on peut aussi déjà mettre en évidence ce qui, tout en relevant directement de l’art du théâtre, peut être sujet à commentaire. Je veux parler du fait que les personnages sont un peu caricaturaux – sans nuances. Il est vrai qu’au théâtre il convient de grossir le trait pour que le spectateur adhère plus vite. Ici, si le comédien qui joue a le malheur de charger un petit peu il va rendre la pièce lourde, convenue, sans surprise et le spectateur va deviner quel sort est réservé à Dominique Rivière et se désintéresser du reste.

A lire pour se faire une idée en attendant de la voir à l’affiche.

Eudaimonia
Auteur : Régis Bordet
Editeur : Harmattan
Collection : Théâtre des 5 continents

www.editions-harmattan.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.