Enfants de la guerre

Je ne sais pas qui a choisi l’illustration de couverture mais je pense qu’elle devrait inciter les éventuels lecteurs à feuilleter le livre. Et je voudrais noter tout de suite la pertinence du titre qui, en oubliant l’article « Les » devant Enfants renforce sa généralité. Puisque, on le verra, il est vraiment question des enfants (des guerres du XXème siècle).

On notera aussi une vraie/fausse contradiction. En page 4, trois petites lignes nous donnent la précision habituelle qui a pour but d’éviter certains problèmes juridiques :  » … toute ressemblance avec des personnes… serait pure coïncidence. » et en page 7 l’auteur précise : « Cette histoire est une histoire vraie. Les personnages cités dans ce récit ont existé et certains existent encore. » On remarquera que l’auteur porte le même prénom qu’un des personnages.

Peut-être aimeriez-vous, vous aussi, raconter votre saga familiale, peut-être y avez-vous songé avant de vous rendre compte que cela n’est pas aussi facile qu’on peut le croire. Faire le choix de ce qui est racontable sans vexer ou fâcher les uns et les autres, faire le tri de ce qui peut séduire et intéresser les lecteurs, enfin organiser le récit pour le rendre passionnant.

Pierre Bameul est un conteur. Il sait ménager l’attention du lecteur. Imaginez que ce qu’il raconte là c’est votre/notre Histoire, c’est-à-dire une histoire que vous connaissez à défaut de l’avoir vécue. Impossible pourtant de vous raconter ce que vous devez lire. Vous noterez en lisant une petite phrase qui revient comme un leitmotiv et va même jusqu’au final (l’épilogue ) où l’auteur commente notre époque. Et ce leitmotiv nous renvoie aux auteurs grecs… Vous savez ceux qui racontaient que la vie de leurs héros était « prédestinée »…

Bonne lecture.

Enfants de la guerre
Auteur : Pierre Bameul
Editeur : Amalthée

http://editions-amalthee.com/

Enfants de la guerre
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.