Résultat de recherche d'images pour "l'au dela sans peur"

 

Il y a un voyage que l’on fera tous mais que certains préparent mieux que d’autres… l’ultime voyage vers l’au-delà ! Après deux films aux thématiques similaires ( « Au frontières de la mort », « N.D.E » et « Médiums, d’un monde à l’autre »,) la suissesse Denise Kikou-Gilland revient avec le livre « L’au-delà sans peur » aux éditions Favre. Son objectif ? Faire disparaître nos peurs de à propos de l’au-delà !

Ces peurs ont été créées par le christianisme (l’enfer et les démons) et d’autres croyances largement véhiculées de nos jours . Elle fait appel à son expérience de médium convaincue que l’au-delà n’est qu’amour, mais aussi à divers intervenants au discours semblable, légèrement différent ou, en partie très restreinte, contraire, comme lorsqu’elle laisse la parole à un exorciste. Cependant, si celui-ci confirme sa vision de l’enfer et du paradis et l’existence de possessions, il reconnaît que la majeure partie des cas de possessions trouvent leurs explications ailleurs que dans le « paranormal », et que finalement très peu de cas nécessitent réellement un exorcisme. On ne se laisse atteindre que par ce que l’on croit et les cas de possessions sont en général des fausses croyances installées durant l’enfance qui forment des schémas cognitifs qui nous collent à la peau.

Un peu plus surprenant : elle laisse la parole à ses guides. En tant que médium, Denise Kikou-Gilland est en contact avec l’au-delà et ses esprits-guides, entités de cet autre monde qui sont là pour nous guider et souffler des messages, lui ont dicté quelques textes. Ce livre contient donc des authentiques messages de l’au-delà. Les guides insistent et ne laissent jamais une place au doute : dans l’au-delà, tout est amour. Pas de paradis, pas d’enfer, juste un « grand tout » baignant dans un amour inconditionnel difficilement concevable avec nos perceptions humaines. Ils nous expliquent que notre âme s’est incarnée dans notre monde pour faire l’expérience de la dualité, le bien et le mal, car celle-ci n’existe pas dans l’au-delà.

Dans « L’au-delà sans peur », l’auteure traite différents sujets : des fameuses E.M.I (expérience de morte imminente, ou N.D.E. en anglais), des témoignages qui vont un peu plus loin que ceux que l’on entend d’ordinaire, des âmes errantes ainsi que du rôle des médiums qui font un lien entre le monde invisible et le nôtre pour passer les messages de l’au-delà et nous rassurer.

D’ailleurs, saviez-vous qu’il existe des écoles de mediums ? L’école Fréquence, à Neuchâtel, ne désempli plus depuis la sortie des films cités en introduction. Si le principe peut surprendre ici, le phénomène existe déjà depuis quelques années au Royaume-Uni.

On continue de dire que l’existence d’une vie après la mort n’est pas prouvée scientifiquement, pourtant devant la multitude de témoignages similaires, même les incrédules doutent…

Quand on s’intéresse à la spiritualité, l’aspect de l’au-delà et de son existence arrive assez vite. Si on a déjà réfléchi à la question, ce livre apporte des éléments auxquels on n’avait pas forcément pensé avant, affine nos croyances et nous amène différentes pistes à explorer.

Où se le procurer ?sur le site de l’éditeur, Editions Favre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.